PPDA n’entrera (probablement) pas à l’Académie française

Par , publié le | modifié le
Culture PPDA n\'entrera (probablement) pas à l\'Académie française

Lors du deuxième vote de l'Académie française pour décider du remplaçant de Pierre-Jean Rémy, l'ancien chroniqueur de TF1 n'a obtenu que 3 voix.

On les appelle les immortels, parmi eux il y a eu Corneille, Georges Duhamel, Marguerite Yourcenar (première femme à l’Académie française)… mais il n’y aura (probablement) pas Patrick Poivre d’Arvor. Pour la deuxième fois, les immortels votaient pour connaître le nouveau propriétaire du fauteuil n°40, celui de Pierre-Jean Rémy. Mais aucun candidat ne s’est réellement dégagé lors du vote et selon le site de l’Académie française « aucun candidat n’ayant obtenu la majorité » le vote est donc reporté pour la deuxième fois. Même si il reste encore une chance à PPDA d’être élu, elle reste extrêmement mince, voir inexistante.

Sur les 40 fauteuils de l’Académie française, seulement 36 sont actuellement occupés. Lors du vote pour déterminer le propriétaire du 40e fauteuil, 25 candidats étaient présents. Patrick Poivre d’Arvor n’a obtenu que 3 voix, ce qui est bien loin des 13 voix pour atteindre la majorité requise à l’obtention d’un fauteuil. Peut-être que les académiciens n’ont pas apprécié de le voir dans une affaire de plagiat : en effet, pour la rédaction de la biographie d’Hemingway, PPDA avait été accusé d’avoir recopié et traduit une biographie déjà existante d’un auteur anglais.

L’ancienne vedette de TF1 peut tout de même se consoler : Descartes, Molière, Balzac, Zola ou encore Proust, aucun d’eux n’a obtenu de fauteuil à l’Académie ce qui ne les a pas empêchés d’être célèbres.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : PPDA n’entrera (probablement) pas à l’Académie française sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus