Pourquoi les ours polaires d’Arctique se retrouvent « à poils » ?

Par , publié le | modifié le
Nature Pourquoi les ours polaires d’Arctique se retrouvent « à poils » ?

Une maladie étrange fait perdre leur fourrure à certains ours polaires et les scientifiques ne parviennent pas à expliquer le phénomène.

Déjà vulnérable au réchauffement climatique, voilà que les ours polaires se trouvent face à une nouvelle menace. Une étude scientifique de l’USGS rapporte que certains ours, dans la région de Barrow en Alaska, perdent leurs poils et souffrent de lésions de la peau. D’autres animaux, comme les phoques et les morses, ont les mêmes problèmes. Cette maladie pour le moins étrange ne trouve aucune explication. Les scientifiques ont effectué des tests sanguins et des prélèvements de peau, mais le phénomène reste un mystère. Les ours semblent en bonne santé et n’ont pas de comportement anormal, pourtant ils perdent leurs poils.

Cette « maladie » inquiète énormément les chercheurs. Les phoques et les morses touchés en meurent, tandis que les ours ne semblent souffrir que d’une perte de poils et de lésions cutanées. Les scientifiques ne savent pas encore s’il s’agit de la même maladie ou si les deux phénomènes sont différents. Toutes les possibilités sont envisagées, facteur environnemental, pollution, maladie héréditaire… Les effets mortels sur les phoques et les morses pourraient bien finir par décimer les ours. Il faut rappeler que les ours polaires sont inscrits sur la liste des espèces menacées.

Ce phénomène mystérieux s’était déjà produit dans la même région en 1990 sans que les chercheurs ne trouvent de solution. Pour l’instant, tout ce qu’ils peuvent faire c’est de recommander aux chasseurs de ne pas se nourrir des animaux qui ont l’air malade.

 

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Pourquoi les ours polaires d’Arctique se retrouvent « à poils » ? sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus