Pourchassés par ses fournisseurs, un dealer se réfugie au commissariat

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration. Police nationale
Photo d'illustration. Police nationale

Un dealer de 20 ans, pourchassé par ses fournisseurs, s'est réfugié dans un commissariat de Pontault-Combault.

L’affaire peut prêter au rire, mais elle démontre tout de même de la violence qui sévit dans le milieu de la drogue. Un dealer de drogue de 20 ans, "très connu des services de police", n’a pas trouvé meilleur refuge que le commissariat de sa ville.

Se sentant menacé pour sa vie, il débarque dans le poste de police de Pontault-Combault (Seine-et-Marne), il affirme avoir échappé à trois agresseurs cagoulés et armés. Selon ses dires, ils lui réclamaient 50.000 euros pour le vol de 10 kg de cannabis.

Un guet-apens organisé pour retrouver les fournisseurs

La police a organisé un guet-apens. Le jeune trafiquant a ensuite accepté la transaction avec des fournisseurs sur le parking d’un fast-food de Pontault-Combault. Le rendez-vous a permis d’interpeller les trois malfaiteurs, au terme tout de même d’une course-poursuite. Les malheurs du dealer ne sont pas finis pour autant. Il va devoir répondre de ses activités illégales

Ces 10 kg de drogue pourraient correspondre à une marchandise découverte avec des armes par la police dans un utilitaire placé à la fourrière le 31 décembre dernier. Une date qui coïncide avec le vol dont le dealer était accusé par les fournisseurs.

Une autre surprise à Pontault-Combault en novembre

Les policiers de cette commune de Seine-et-Marne sont assez chanceux ces derniers temps. En novembre dernier, les agents étaient tombés par hasard sur une trentaine de pieds de cannabis et tout le matériel nécessaire à la culture de cette drogue : lampes UV, ventilation… Les policiers ont “planqué” devant l’immeuble pendant la nuit, espérant que le locataire fasse son apparition. En vain. La perquisition a finalement eu lieu dans la matinée.

Crédits photos : GERARD BOTTINO / Shutterstock.com

Partager cet article