Les portiques de sécurité inaugurés dans deux collèges de La Ciotat

Par , publié le
France Grillage d'une école
Grillage d'une école

Les deux premiers portiques de sécurité ont été inaugurés dans des collèges de la ville de La Ciotat. D’autres devraient suivre dès la rentrée 2016.

C’est le début d’une phase de test très controversée qui risque de faire couler encore beaucoup d’encre. Les deux premiers portillons de sécurité à l’entrée d’établissements scolaires viennent d’être installés à l’entrée de deux collèges de La Ciotat dans les Bouches-du-Rhône selon La Provence. Un premier pas avant un test étendu à d’autres établissements des Bouches-du-Rhône.

Des badges pour les élèves

Attention cependant, il ne s’agit pas encore de portiques de sécurités équipés de détecteurs de métaux ou de scanners à rayons X jugés bien plus liberticides par certaines associations éducatives. Pour avoir accès à leur établissement, les carnets de correspondance des élèves seront équipés d’un badge qu’ils devront pointer sur le portillon de sécurité afin de pouvoir entrer.

Après cette première période de test, les portiques de sécurité seront ensuite étendus à d’autres établissements du département dès la rentrée 2016 en vertu du plan de renforcement de la sécurité portée Les Républicains au conseil départemental, mais également du plan de sécurisation des établissements scolaires décidé par les ministres de l’Intérieur et de l’Éducation nationale après les attentats de Paris.

Les syndicats enseignants protestent

En plus de ces portiques de sécurité, tous les accès aux collèges seront renforcés (portails et clôtures) et des systèmes de vidéosurveillance seront également installés. Des aménagements qui coûteront la bagatelle de 800 000 euros au département rien que pour les deux collèges tests.

Une somme qui a du mal à passer auprès de la communauté éducative. SNES-FSU, syndicat majoritaire de l’Éducation nationale, déplore que ces budgets passent dans des mesures de sécurité au détriment d’investissement dans du matériel pédagogique qui serait bien plus utiles à la communauté enseignante et aux élèves.

Crédits photos : morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus