Une porte vers une autre dimension au-dessus de Genève ? Non, juste un nuage

Par , publié le
Insolite Le globe de la science et de l'innovation du CERN, à Genève
Le globe de la science et de l'innovation du CERN, à Genève

La photo d'un nuage étrange au-dessus du Centre européen pour la recherche nucléaire (CERN), qui abrite l'accélérateur de particules, a excité les théories les plus fumeuses.

Il y a quelques jours, une photographe amateur postait une photo sur Facebook qui ne tardera pas à mettre la sphère complotiste en émoi. En cause, un magnifique nuage chargé d'éclair capturé au-dessus de Genève le 24 juin dernier.

Les commentaires mis en lignes sous la publication demandent souvent si le phénomène se trouvait au-dessus du CERN, connu pour héberger le plus grand accélérateur de particules au monde.

Genève : un portail interdimensionnel au-dessus du CERN ?

En France et eu Royaume-Uni, certains médias débusquent une vidéo vue depuis près de 300.000 fois. Illustrée par la photo de Joëlle Rodrigue, elle explique sans sourciller que le CERN n"hésite pas à "dérégler les cycles météorologiques" et se sert de l'accélérateur pour "ouvrir des portails", sans doute vers d'autres mondes que le nôtre.

La photo par laquelle les rumeurs sont nées.

La photo par laquelle les rumeurs sont nées.

Et ce n'est pas tout, le narrateur affirme que "des personnes ont vu des visages" dans les nuages, mais aussi que si la météo est aussi détraquée partout dans le monde, c'est à cause de l'accélérateur.

La photographe n'en revient toujours pas

Interrogée par 20Minutes, Joëlle Rodrigue constate : "Le cliché a bien été pris le 24 juin entre minuit et 1h du matin mais je ne cautionne en aucun cas l’utilisation qui en a été faite ni cette théorie farfelue ! Ce qu’on voit sous le nuage est la ville de Genève et son lac. Le CERN se trouve dans cette direction, c’est ce qui a alimenté cette histoire".

"Je ne connaissais absolument pas cette théorie, je l’ai découverte en lisant les commentaires. J’ai fait une recherche Google de ma photo et j’ai pu constater cette utilisation détournée !", ajoute-t-elle.

Quant au CERN, qui est souvent la cible de théories fumeuses, il explique avec tact et le plus froidement du monde : "Le grand collisionneur de hadrons (LHC) et les tests se sont parfaitement déroulés ces dernières semaines, et rien de spécial n'a été relevé en juin".

Crédits photos : BarryTuck / Shutterstock.com

Partager cet article