Pont-Aven : 100.000 visiteurs espérés au musée consacré à Gauguin et ses disciples

Par , publié le
Culture Musée de Pont-Aven (Finistère)
Musée de Pont-Aven (Finistère)

C'est en ce samedi que le nouveau musée de Pont-Aven, consacré au peinture Gaughin et à ses disciples, ouvre ses portes dans le Finistère après trois ans de travaux.

L'origine du projet remonte en 2007, où l'idée est alors évoquée d'un musée dédié au peintre Paul Gaughin et à ses disciples. Les travaux ne débuteront cependant que bien plus tard, et le bâtiment ainsi désiré de voir le jour en ce samedi 26 mars 2016 dans le Finistère, au terme de trois ans d'efforts en revenant au cabinet d'architectes L'atelier de l'île.

Le Figaro rappelle d'ailleurs que c'est à ce cabinet que l'on doit, entre autres, la réhabilitation du Musée Rodin à Paris, et qui s'est donc occupé ici de remettre à neuf cet ancien hôtel. Le nouveau musée de Pont-Aven a coûté 8,2 millions d'euros, et pour le président de Concarneau Cornouaille Agglomération André Fidelin, en charge de la gestion du bâtiment depuis 2012, "c'est un travail colossal qui a été réalisé".

Musée de Pont-Aven : une refonte pour répondre aux nouvelles normes

La conservatrice de longue date du musée Estelle Guille des Buttes-Fresneau explique le pourquoi de cette refonte : "L'ancien bâtiment était devenu trop petit et ne répondait plus aux normes des musées du XXIe siècle.

Ainsi, le projet a permis de doubler toutes les surfaces d'exposition tant permanentes que temporaires, mais aussi des réserves pour pouvoir abriter les œuvres non exposées aux publics. Aujourd'hui, sa superficie est désormais de 1.700 m²."

100.000 visiteurs attendus : "peut-être sommes nous un peu trop optimismes"

Et si, lors de sa création en 1985, le musée de Pont-Aven ne renfermait pas la moindre collection, ses nouveaux visiteurs pourront découvrir "un ensemble de plus de 140 œuvres dont 14 de Paul Gauguin".

Quant à l'affluence attendue, Mme Guille des Buttes-Fresneau table sur une multiplication par deux des chiffres réalisés jusqu'alors : "L'ancien musée recevait en moyenne 40 à 50 000 visiteurs par an, ce qui était déjà très bien. Nous avons fait le pari fou d'atteindre les 100.000 visiteurs.. Peut-être sommes-nous un peu trop optimistes mais si nous y arrivons, ce sera la preuve que nos efforts ont payé."

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article