Pologne : des milliers de manifestants soutiennent Lech Walesa

Par , publié le
International
Lech Walesa, ex-président polonais

Dimanche des milliers de personnes ont manifesté pour afficher leur soutien à l'ex-président polonais Lech Walesa.

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants se sont réunis dimanche pour afficher leur soutien à Lech Walesa. L'ancien président polonais est accusé de collaboration avec la SB, l'ancienne police secrète communiste, par le parti conservateur au pouvoir Droit et Justice.

Lech Walesa accusé de collaboration avec la SB

Lech Walesa a présidé la Solidarność, une fédération de syndicats polonais, de 1980 à 1990 puis a été élu président de la Pologne en 1990. Le parti conservateur Droit et Justice (PiS) qui est au pouvoir depuis le mois d'octobre, accuse Lech Walesa d'avoir collaboré avec la police sécrète communiste (SB) dans les années 1970. Ces accusations ont été relancées suite à la découverte de documents chez la veuve de Czeslaw Kiszczak, ancien ministre de l'Intérieur communiste. Des milliers de polonais ont montré leur soutien à l'ex-président dont sa femme Danuta qui a déclaré : "Si Walesa n’avait pas discuté avec les communistes, il n’aurait rien obtenu, mais je peux garantir qu’il n’a jamais fait de mal à personne, qu’il n’a ni trahi ni vendu personne et qu’il n’a jamais accepté d’argent".

Des milliers de manifestants soutiennent Walesa

A Gdansk, ils étaient des dizaines de milliers à s'être réunis sur la place portant le nom de la fédération Solidarność (Solidarité) pour montrer leur soutien à Lech Walesa. La manifestation a été organisée par le Comité de défense de la démocratie (KOD). Un des militants du KOD a pris la parole devant la foule pour expliquer : "Nous nous sommes réunis pour l'homme qui a été, et qui reste pour nous un héros". Lech Walesa qui était absent de la manifestation a affirmé dimanche à la presse que "tout cela a été falsifié".

Samedi une autre manifestation avait été organisée à Varsovie et avait réuni plusieurs dizaines de manifestants. Depuis l'arrivée au pouvoir du PiS en octobre, le KOD, qui a été créé pour s'opposer aux mesures controversées du parti, organise des manifestations pour protester contre les mesures prises par les conservateurs.

Partager cet article

Pour en savoir plus