Pollution : Pékin est en alerte orange !

Par , publié le
International Air pollué à Pékin
Air pollué à Pékin

Dimanche, Pékin a instauré son niveau d'alerte orange, le niveau d'alerte pollution le plus élevé de cette année. Les habitants sont invités à ne pas sortir de chez eux.

Des particules de 2,5 microns avaient atteint dimanche à Pékin 15 fois le seuil recommandé et une forte brume couvrait une bonne partie du nord de la Chine. Le gouvernement a donc instauré l'alerte orange et a invité les habitants à rester chez eux.

Pékin en alerte orange

La pollution en Chine est impliquée dans des centaines de milliers de décès prématurés, le gouvernement a donc décidé dimanche d'instaurer l'alerte pollution de niveau orange après que des particules de 2,5 microns aient atteint 15 fois le seuil recommandé. La densité des particules de 2,5 microns a atteint samedi un seuil de 390 microgrammes par mètre cube, le taux le plus élevé cette année. Le seuil recommandé par l'Organisation mondiale de la santé est de 25 microgrammes par mètre cube. Dimanche le taux est retombé sous les 200.

L'augmentation des quantités de charbon brûlé pour le chauffage des foyers et les conditions climatiques auraient causé cette hausse de la pollution. Pékin est donc en alerte orange ce qui implique que les poids lourds n'ont pas le droit de circuler et que les usines doivent réduire leur production.

La Chine 1er émetteur de gaz à effet de serre

La Chine tire plus de 70 % de son énergie du charbon, le pays est donc le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre et ne compte pas s’arrêter là puisque selon Greenpeance, 570 centrales à charbon de plus sont programmées ou en cours de construction. La Chine est également la deuxième économie mondiale et le 1er marché automobile de la planète, de nombreuses industries polluantes sont donc installées sur son territoire ce qui détériore de façon considérable son environnement. Et ce, sans parler de l'expansion constante de sa circulation automobile et de son laxisme en matière de protection de l’environnement.

Alors que la Chine est en alerte pollution de niveau orange, Paris reçoit aujourd'hui et jusqu'au 11 décembre environ 150 chefs d'états pour la COP21. Cette conférence sur le climat a pour but de trouver un accord mondial afin de limiter le réchauffement climatique en maintenant en-dessous des 2 degrés la hausse du thermomètre.

Partager cet article

Pour en savoir plus