Police : 47% de Français ont confiance

Par , publié le
Société Police. Illustration.
Police. Illustration.

Un récent sondage Ifop indique que 47% des Français interrogés ont confiance en la police, un chiffre en progression de 3 points par rapport à juin 2012.

De prime abord, ce résultat n'apparaît pas des plus positifs, et pour cause, il traduit une méfiance à l'égard des fonctionnaires de police de plus d'un Français sur deux. Mais quand on lit dans ce sondage Ifop, réalisé en ligne du 14 au 16 octobre derniers auprès de 1.010 individus majeurs pour dimanche Ouest-France, que 47% des Français interrogés ont confiance en les forces de l'ordre, c'est une progression qui se révèle.

Ce pourcentage est en effet plus fort de trois points par rapport à juin 2012, même si en deçà de trois points de celui relevé en 1999. Les sondés répondaient ici à la question "Que vous inspire spontanément la police ?". 22% des Français sollicités ont pour leur part répondu "de la sympathie" quand 15% ont évoqué "de l'inquiétude" et 6%, "de l'hostilité".

Confiance des Français en la police : en hausse depuis juin 2012

Et quand on leur demande l'image que la police leur inspire, les sondés sont 62% à considérer les forces de l'ordre "serviables", alors qu'ils étaient plus de 70% à penser de même en 1999. 56% ont quant à eux jugé la police "démotivée", un score plus ou moins semblable à celui observé il y a seize ans. Pour l'Ifop citée par Ouest-France, "l'expression du ras-le-bol de cette profession, lassée d'interpeller des délinquants multirécidivistes que la justice relâcherait trop rapidement et se disant entravée dans son travail quotidien par des procédures administratives trop lourdes, a visiblement rencontré un écho dans la population".

Les forces de l'ordre moins bien intégrées dans la vie des quartiers qu'en 1999

Comparativement à 1999, les Français sont un peu moins nombreux à estimer que les policiers font de l'excès de zèle (37% en 2015) et preuve de racisme (27% des sondés). Autre baisse constatée mais ne lançant pas vraiment un signal favorable aux autorités, celle du nombre de Français considérant que la police est "bien intégrée dans la vie des quartiers". En 1999, ils étaient ainsi 55% à apparaître favorable à cette constat, contre 38% cette année.

Crédits photos : jbor / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus