Polémique autour de la reconversion de l'ancienne maison de Ben Laden

Par , publié le
International
Une photo prise le 2 mai 2011 de la maison où se cachait Oussama Ben Laden à Abbottabad au Pakistan

La résidence où l'ancien chef du réseau terroriste aurait été abattu par un commando américain fait polémique auprès des autorités locales au sujet de sa reconversion.

Après l'opération du commando américain qui, selon le Pentagone, aurait tué Oussama Ben Laden en mai 2011, la résidence fortifiée de l'ancien chef d'Al Qaeda avait été saisie. La maison avait été détruite et le terrain laissé à l'abandon. Un mur a été érigé tout autour du terrain d'environ 350 m2 afin de le "protéger d'un empiètement". Mais la reconversion du terrain pose problème. Les autorités locales s'opposent sur deux projets diamétralement différents.

Reconversion en cimetière ou aire de jeux ?

Les autorités militaires locales souhaitent transformer les lieux en un cimetière afin de pallier à un manque. Selon le vice-président du cantonnement militaire local : "Nous avons sécurisé cet endroit (pour le protéger) d'un empiètement en érigeant un mur et à présent nous voulons le convertir en cimetière car il y a un vrai problème d'insuffisance de cimetières dans la région ".

Cependant, c'est le gouvernement de la province de Khyber Pakhtunkhwa qui a hérité du terrain après l'opération américaine. Et pour le gouvernement provincial, il est hors de question de construire un cimetière sur ce lieu. Les autorités locales souhaitent reconvertir le terrain de l'ancien leader de l'organisation terroriste à qui le gouvernement américain attribue l'attaque sur le World Trade Center et le Pentagone du 11 septembre 2001.

Impossible d'y construire un cimetière

Selon Mushtaq Ghani, un responsable gouvernemental local, il est impossible de créer "un cimetière au milieu des habitations". Le responsable gouvernemental ajoute : "Le gouvernement veut y aménager une aire de jeux. Si nous trouvons le financement, nous pouvons transformer ce site en aire de jeux cette année".

L'armée et les autorités locales doivent se rencontrer la semaine prochaine afin de trancher sur le sujet et décider de la reconversion du site. La mort d'Oussama Ben Laden, annoncée à grand renforts de médias, avait constitué un succès majeur pour le président Obama, même si de nombreuses personnes doutent que l'ancien chef d'Al Qaeda était encore en vie à ce moment.

Crédits photos : © AFP/Archives Farooq NAEEM

Partager cet article

Pour en savoir plus