Pôle emploi : 11.000 offres frauduleuses recensées sur la plateforme

Par , publié le | modifié le
Société
Le logo de Pôle Emploi le 7 décembre 2016 à Roubaix, France

Selon Pôle emploi, les offres frauduleuses seraient de plus en plus difficiles à détecter sur la plateforme.

Vous cherchez un emploi ? Attention aux offres frauduleuses publiées sur le site internet du Pôle emploi. Les équipes de la plateforme ont en effet lancé la chasse aux fausses offres d’emploi et en un an, elles ont débusqué pas moins de 11 000 arnaques à l’emploi publiées par de faux comptes employeur.

4800 comptes bloqués

L’information a été dévoilée par nos confrères du Figaro suite à la publication par Pôle emploi d’un guide pratique destiné à détecter les offres frauduleuses. Au total, ce sont donc 11 000 fausses offres d’emploi qui ont été désactivées par l’organisme et 4800 comptes employeurs suspects qui ont été suspendus en une année.

Plusieurs types d’arnaques ont été identifiées dont le but principal est de soutirer de l’argent ou des documents personnels aux demandeurs d’emploi. La première consiste à demander l’avance de frais de matériel, l’autre l’envoi de papiers d’identité et de coordonnées bancaires ou encore le versement d’un chèque d’un montant supérieur au salaire convenu à la base pour lequel « l’employeur » demande de rembourser la différence à un tiers. Le 1er chèque est alors déclaré volé et le malfrat encaisse l’argent du demandeur d’emploi.

Les conseils de Pôle emploi

Si au début, les offres étaient facilement détectables, les escrocs les travaillent de mieux en mieux et il est parfois difficile de démêler le vrai du faux. Pôle emploi donne donc une série de conseils pratiques pour éviter de se faire piéger :

– Ne donnez jamais vos données personnelles à un inconnu. Tout recruteur qui vous demanderait ce type d’information, avant même de vous avoir rencontré, doit être considéré comme suspect.

– N’envoyez pas d’argent à un employeur potentiel. Ne versez aucune somme d’argent en échange d’un contrat de travail potentiel.

– N’acceptez aucune rétribution, de quelque nature que ce soit, de votre futur employeur tant que vous n’avez pas signé le contrat de travail.

– Ne répondez pas aux offres non sollicitées d’emploi de personne que vous ne connaissez pas.

– Ne poursuivez pas la communication si vous doutez de l’honnêteté de votre interlocuteur.

– Soyez attentif aux propos de votre interlocuteur : par exemple, un recruteur vous propose un poste différent de celui proposé dans l’annonce. N’hésitez pas à demander toute précision qui vous semble utile afin de vous assurer que l’offre proposée est bien réelle et sérieuse.

Pôle emploi n’a pas encore de chiffres officiels concernant le nombre de demandeurs d’emploi qui seraient tombés dans le panneau, mais ils pourraient être des centaines voire des milliers.

Crédits photos : © AFP/Archives PHILIPPE HUGUEN

Partager cet article

Pour en savoir plus