"Pokémon GO" : comment s'en débarrasser sur Chrome

Par , publié le
Web "Pokémon GO"
"Pokémon GO"

Pour qui naviguerait sur Chrome tout en souhaitant un surf dénué de toute mention à l'application "Pokémon GO", une extension existe pour un tel but.

Pratiquement du jour au lendemain, la folie Pokémon GO s'est emparée de nombreux possesseurs de smartphones, et ce notable engouement de s'être traduit par une profusion d'articles web plus ou moins pertinents sur ce que l'on peut désormais désigner sans problème comme un phénomène.

Mais parce que tout le monde n'est pas forcément un adepte de Pokémon GO et ne souhaite pas nécessairement surfer sur la toile pour en recevoir sans cesse des informations, une solution existe pour ne plus entendre parler de l'application. Du moins si l'on navigue à l'aide de Google Chrome.

Google Chrome : une extension pour dire stop à "Pokémon GO"

Jamie Farrely a ainsi développé une extension pour le navigateur appelée "PokeGone - Gotta block 'm all" et qui, comme son nom l'indique, propose de bloquer tous les contenus relatifs à Pokémon GO. L'extension va même plus loin en n'affichant aucune page liée à Pokémon tout court.

"PokeGone - Gotta block 'm all" se télécharge et s'installe de manière classique,  en se rendant pour commencer sur le Chrome Web Store. Il est ensuite possible de définir le degré de filtrage : léger, agressif ou rancunier, selon que l'on désire être modérément ou totalement débarrassé de toute mention à Pokémon sur la toile.

Une capture de monstres maintenue

À noter que si l'extension de Jamie Farrely a visiblement été conçue pour ne plus importuner l'œil de l'internaute par des pages et des articles consacrés à Pokémon GO, elle permet dans le même temps de se livrer à une capture de petits monstres.

"PokeGone - Gotta block 'm all" indique en effet le nombre de pages filtrées et celui de Pokémon capturés. On ne nous précise cependant pas si chaque monstre de poche est pris en compte dans le calcul ou bien si l'extension considère que 35 Pikachu ou 22 Voltali comptent pour une unité chacun.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus