Pokémon GO : la menace du totalitarisme évoquée par Oliver Stone

Par , publié le
Jeux vidéo
Oliver Stone

Lors du Comic-Con de San Diego, le réalisateur Oliver Stone a évoqué la menace du totalitarisme appelée à prendre forme avec Pokémon GO, une application dont les utilisateurs donnent ainsi accès à quantité de données les concernant.

Ce n'est pas forcément le sujet sur lequel on pouvait s'attendre à voir Oliver Stone s'exprimer au-delà d'une phrase. Le réalisateur de Snowden apparaît pourtant relativement informé sur l'application phénomène du moment Pokémon Go. Lors du Comic-Con de San Diego (États-Unis), il a ainsi évoqué le danger relatif à la confidentialité des joueurs.

Dans des propos traduits rapportés par nos confrères du Figaro, Oliver Stone affirme que "ce jeu représente un nouveau stade dans l'invasion capitaliste de la vie privée". Il convient en effet de rappeler que pour s'adonner à la chasse aux petits monstres via l'application, il est obligatoire d'autoriser l'accès à son compte Google. Ce qui implique de permettre notamment la consultation de courriels, d'images privées ou encore des actions effectuées en ligne par l'utilisateur.

Oliver Stone : Pokémon GO et le danger Google

Et le réalisateur de poursuivre : "Les créateurs de ce jeu de réalité augmentée explorent les données de toutes les personnes présentes dans cette salle pour savoir ce que vous achetez, ce que vous aimez, et surtout votre comportement". Oliver Stone précise au passage, si cela était nécessaire, que Google n'est pas un petit joueur dans le domaine de la surveillance :

"Google, c'est l'entreprise qui a eu la plus forte croissance jamais enregistrée, et ils ont investi des sommes d'argent énormes dans ce qu'est la surveillance, c'est-à-dire l'extraction de données".

Bientôt "une nouvelle forme de véritable société robot" ?

Sauf essoufflement rapide et extraordinaire, le concept de Pokémon GO devrait encore susciter un fort engouement pendant encore plusieurs mois au minimum. Et à en croire les propos d'Oliver Stone, cette perspective ne serait pas vraiment à souhaiter :

"Vous allez assister à une nouvelle forme de véritable société robot, où ils sauront comment vous vous comportez. C'est ce qu'on appelle le totalitarisme. Cette organisation insidieuse nous atteint tous partout dans le monde, jusqu'à ce qu'elle manipule notre comportement et que nous commencions à nous comporter comme elle nous le demande".

Crédits photos : captire d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus