Pokémon Go : Des compétitions officielles en 2017

Par , publié le
Jeux vidéo "Pokémon GO"
"Pokémon GO"

Le directeur adjoint de Niantic a confirmé la volonté de l’éditeur d’organiser des compétitions officielles de Pokémon Go dans le monde entier.

Bientôt, le boulot de « chasseur de pokémons » sera peut-être inscrit au registre des métiers ! Sauf à vivre sur la Lune ou en ermite dans une grotte, vous n’avez pas pu échapper au phénomène Pokémon Go.

Le jeu de Niantic fait un carton dans le monde entier et l’éditeur est déterminé à surfer sur cette déferlante afin d’exploiter la poule aux œufs d’or le plus longtemps possible. Selon Mathieu de Fayet, le directeur adjoint de l’éditeur du jeu, des championnats officiels de Pokémon Go pourraient voir le jour dès l’année prochaine.

Des championnats de Pokémon go en 2017

C’est dans une interview donnée au JDD que Mathieu de Fayet a précisé la volonté de Niantic d’organiser des compétitions dans le monde entier. « L’un de nos prochains objectifs est de mettre sur pied de vrais championnats par villes, aussi bien que par quartiers pour canaliser le phénomène."

Les dresseurs devront sans doute gravir les échelons en commençant à devenir le meilleur dresseur du quartier pour ensuite espérer décrocher le Graal en devenant Champion du Monde.

Les premiers partenariats officialisés

En trois semaines d’exploitation, Pokémon Go compte déjà plus de 75 millions de téléchargements dans le monde. Un engouement qui ne pouvait pas échapper plus longtemps à l’œil des marques. En évoquant les nouveautés à venir dans le jeu, Mathieu de Fayet a confirmé qu’un partenariat avec McDonald’s avait été signé. Les fast food de la marque deviendront des arènes de combat.

Niants ne cache pas ses ambitions, même si le succès du jeu dépasse toutes les prévisions de l’éditeur. « Nous sommes actuellement dans une quinzaine de pays, il y en a 200 à travers le monde » indique M. De Fayet... Les pokémons sont donc loin de devenir une espèce en voie de disparition.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article