Pokémon Go : 4 jeunes s'introduisent dans une gendarmerie pour un pokémon

Par , publié le
Faits Divers "Pokémon GO"
"Pokémon GO"

4 mineurs se sont introduits dans une gendarmerie alors qu'ils jouaient à Pokémon Go. Ils ont été interpellés dans la foulée.

Les jours se suivent et les polémiques autour du jeu Pokémon Go se multiplient. Cette fois, ce sont les gendarmes de la commune de Saint-Hilaire au sud de Carcassonne (Aude) qui ont été frappé par le phénomène.

Ces derniers ont eu la surprise de voir quatre jeunes joueurs de Pokémon Go s’introduire dans la gendarmerie de la commune pour attraper l’un des montres du jeu.

Nouvelle dérive à cause de Pokémon Go

Il est environ 22 heures dans la soirée du 26 juillet lorsque 4 jeunes gens mineurs, en pleine partie de chasse au pokémons, passent alors à côté de la gendarmerie de Saint-Hilaire. À cet instant précis, le radar du jeu s’affole, un pokémon apparaît dans l’enceinte du terrain militaire.

Les quatre joueurs ne veulent pas laisser passer cette occasion unique et décide d’escalader le mur de la brigade pour capture le monstre digital. Une idée plutôt malvenue dans le contexte actuel.

Rappel à la loi

Les gendarmes repèrent immédiatement les 4 compères et les interpellent dans la foulée. Une enquête a immédiatement été ouverte pour « intrusion illicite dans une enceinte militaire ». Les parents des dresseurs de pokémons ont également été entendus par les gendarmes selon les informations du journal l'Indépendant.

Leur cas a été présenté au procureur de la République de Carcassonne qui est resté clément et s’en est tenu à un simple rappel à la loi, car il s’agissait de la première infraction des 4 jeunes. Cependant, la justice ne sera pas aussi clémente en cas de nouvelle incartade.

La gendarmerie de sont côté tient à rappeler les dangers de l’application, à plus forte raison lorsque cette dernière pousse des personnes à s’introduire illégalement dans des locaux miliaires. En période d’état d’urgence « dans le cadre de la légitime défense du personnel militaire, toute personne s’introduisant dans une enceinte militaire s’expose à des risques sévères pour son intégrité ». Les stars, comme Rihanna, commencent elles-aussi à ne plus supporter Pokémon Go.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article