Pokémon GO : 15 millions de joueurs auraient déserté l'application

Par , publié le
Jeux vidéo "Pokémon GO"
"Pokémon GO"

D'après le cabinet Axiom Capital Management, l'application Pokémon GO aurait perdu 15 millions de joueurs en l'espace d'un mois. Elle demeure malgré tout en très bonne position dans les classements de téléchargement français et américain.

Après l'emballement, le temps de la lassitude serait-il déjà d'actualité ? Lancée le mois dernier, l'application Pokémon GO avait connu un démarrage canon, en ayant ainsi rapporté quelque 200 millions de dollars à son développeur Niantic Labs sur ses quatre premières semaines. Des débuts alors décrits comme meilleurs que ceux de Clash Royale ou Candy Crush Soda Saga.

Toutefois, à en croire les chiffres communiqués par le cabinet américain Axiom Capital Maganement, le phénomène serait entré dans sa phase de déclin. Alors qu'à la vingtaine de juillet, Pokémon GO comptait 45 millions d'utilisateurs, près d'un mois plus tard, ils ne sont plus que 30 millions, soit une perte observée de 15 millions de joueurs.

15 million de joueurs en moins, Pokémon GO reste fort en France

Si ces départs apparaissent conséquent, le parc restant le demeure également. Il convient également d'ajouter que l'application reste la plus téléchargée sur la version française du Play Store, et la seconde au pays de l'Oncle Sam.

Pour l'analyste en chef Victor Anthony, ces résultats sont matière à soulager des investisseurs et exécutifs d'applications telles que Facebook, Instagram, Tinder, Twitter et Snapchat, ainsi soucieux du voir que les internautes passent moins de temps sur ces dernières au profit de Pokémon GO.

La rentrée à craindre ?

Quant aux raisons pouvant expliquer ce désintérêt pour ces 15 millions d'utilisateurs, on peut pour commencer évoquer la lassitude sur un jeu qui ne propose pas (encore) d'affrontements entre Pokémon de joueurs. Et parmi ces déserteurs, il est possible que s'en trouvent un certain nombre ayant déjà rempli leur pokédex, ou du moins suffisamment pour s'autoriser une pause.

Et si un lancement en période de vacances scolaires s'est avéré une riche idée de la part des concepteurs de Pokémon GO, l'arrivée de la rentrée semble logiquement conduire à une fréquence de jeu réduite chez les jeunes utilisateurs. Voire, pour ces derniers, à des difficultés de concentration pendant les cours, potentielle inquiétude pour parents comme professeurs.

Crédits photos : capture d'écran YouTube

Partager cet article

Pour en savoir plus