Poitiers : quelque 200 cochons s'échappent après un accident de camion

Par , publié le
Faits Divers Cochons
Cochons

Mardi matin près de Poitiers, un camion qui transportait des cochons s'est renversé, laissant ainsi s'échapper quelque deux cents bêtes. Aux dernières nouvelles, toutes n'avaient pas encore été rattrapées, certaines étant d'ailleurs décédées.

L'accident a pu apparaître spectaculaire, il s'est en tout cas révélé dramatique pour certaines bêtes. Mardi matin à l'aube, un camion qui transportait des camions non loin de Poitiers s'est renversé sur l'A10. Ce faisant, quelque deux cents cochons se sont échappés, avec plusieurs d'entre eux qui n'ont pas survécu au choc.

Il est aux alentours de 6h40 lorsque ce transporteur de cochons connaît un accident dont les circonstances n'ont pas été communiquées. Nos confrères de France Bleu rapportent que le poids lourd s'est renversé sur le côté sur l'autoroute A10 reliant Paris à Bordeaux.

Accident de camion à Poitiers : des cochons n'ont pas survécus

Le choc conduira quelque deux cents cochons à prendre la fuite, même si certains d'entre eux n'ont pas survécu à l'accident. Il est à préciser que le camion prenait la direction d'un abattoir. D'autres bêtes sont pour leur part restées coincées dans la remorque.

L'évasion du reste des cochons a motivé la fermeture de l'A10 entre Poitiers Nord et Poitiers Sud, et ce de manière à pouvoir rassembler les cochons encore en vie et à permettre de dégager l'autoroute. L'accident a causé un bouchon d'environ sept kilomètres, même si une déviation a permis l'évacuation des automobilistes bloqués; les autres conducteurs ayant pu accéder à une seconde déviation à partir de la sortie Poitiers Nord.

Le conducteur légèrement blessé

Quant au chauffeur du camion, âgé de 22 ans, il souffre de blessures légères. On nous rapporte de même que les glissières de sécurité se sont vu arrachées sur plusieurs mètres.

Les services vétérinaires se sont rendus sur place afin de dégager individuellement les cochons. Une tâche appelée à s'étendre des heures durant, et il n'est pas improbable qu'à l'heure où sont rédigées ces lignes, l'opération soit toujours en cours. Les bêtes récupérées vont être chargées dans un autre camion.

Crédits photos : luisrock62 / morgueFile

Partager cet article

Pour en savoir plus