Le poisson zèbre, espoir dans les cas de lésion de la moelle épinière ?

Par , publié le
Santé
Photo d'illustration. un poisson zèbre.

Le poisson zèbre est capable de régénérer sa moelle épinière après une rupture de cette dernière. Un espoir d'application sur l'Homme ?

Une lésion ou une rupture de la moelle épinière, et c'est la paralysie ou la mort. Et c'est à un animal très fréquemment aperçu dans les aquariums des particuiers que l'on doit un espoir dans le traitement de celle-ci.

Le poisson zèbre régénère sa moelle épinière

Les chercheurs de l'Univerité de Duke aux Etats-Unis ont volontairement causé une paralysie chez les poissons étudiés. Deux mois plus tard, les lésions étaient en quelque sorte remplacées par de nouveaux tissus nerveux, preuve de leur régénération. Kenneth Poss, professeur de biologie cellulaire, indique que "C’est l’un des exemples les plus remarquables de régénération de tissus dans la nature".

Concrètement, les cellules se trouvant aux deux extrémités de la lésion "se projettent à une distance représentant des dizaines de fois leur longueur pour combler le vide créé par la rupture de la colonne vertébrale", précise 20Minutes. Et c'est une protéine qui permet ce miracle de la nature.

Et pour l'homme ?

Cette protéine CTGF est commune aux hommes et à cette espèce de poissons. Le gène humain qui la produit a été introduite dans la blessure des poissons, avce comme résultat une régénération également couronnée de succès.

Cependant, les chercheurs constatent naturellement que chez l'homme, cette protéine ne suffit pas à réparer une paralysie. La prochaine étape va consister pour eux à effectuer des tests sur d'autres mamifères, des souris. La grande différence entre poissons est mammifères est la création, chez ces derniers, d'un tissu cicatriciel autour de la blessure. Chez les poissons, ce n'est pas le cas.

Crédits photos : Wikimedia Commons

Partager cet article

Pour en savoir plus