Plus de morts dues aux selfies qu'aux requins en 2015

Par , publié le
Insolite Photo d'illustration. Un alpiniste se prenant en selfie.
Photo d'illustration. Un alpiniste se prenant en selfie.

Le site Mashable s'est livré au petit "jeu" de savoir si les requins tuaient plus d'êtres humains que les selfies eux-mêmes pendant l'année 2015.

Oui, prendre un selfie a fait plus de morts humaines que suite à l'attaque d'un requin, pour 2015. Et encore, l'année n'est pas terminée. Peut-être qu'à l'issue de la lecture de cet article, vous ne regarderez plus votre perche de la même manière.

2015 : 8 morts à cause des requins, 12 victimes de selfies

Il y a quelques jours, un touriste japonais est devenu la 12ème victime d'un selfie. C'était sur les lieux du célèbre et splendide Taj Mahal, en Inde. L'homme se tenait sur un escalier, s'est pris (ou a tenté, plutôt) en photo et en est tombé, en arrière. L'homme de 66 ans est mort d'une crise cardiaque. Ce malheureux accident est devenu le douzième officiellement répertorié ayant trouvé son origine dans la prise d'un selfie.

Le site Mashable.com a scruté de nombreux médias pour compiler toutes ces morts qui ne prêtent certainement pas à sourire. Le but était de les opposer au nombre de morts dues à des attaques de requins, là encore à l'échelle mondiale. C'est là que le parallèle prend tout son sens, puis 8 personnes ont perdu la vie suite à ces attaques.

L'homme est un requin pour l'homme

L'homme, on le sait, est son plus grand prédateur. Il aime la guerre, prendre des risques, même si c'est pour se prendre en photo et faire bicher ses copains à son retour de vacances. Pas assez conscient du danger, il en oublie les trains qui passent, et les ours avec lesquels il veut faire ami-ami. C'est en raison de ce dernier exemple que le parc du Canyon de Waterton, dans le Colorado, a récemment interdit cette pratique. Idem dans les parcs Disney pour raisons de sécurité.

En juillet, le ministre russe de l'Intérieur a fait imprimer des avertissements à l'attention des touristes qui usent de perches à selfies, prévenant du danger. Sur la chaîne Al Jazeera, un des conseillers déclarait en interview : "Avant de prendre un selfie, chacun devrait penser que la courses aux 'likes' pourrait le conduire à un voyage vers la mort, et que sa dernière photo soit posthume".

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article