Plus de 10.000 bacheliers attendent encore une place dans le supérieur

Par , publié le
France Les résultats du baccalauréat affichés au lycée Pasteur le 5 juillet 2013 à Strasbourg
Les résultats du baccalauréat affichés au lycée Pasteur le 5 juillet 2013 à Strasbourg

Selon le secrétaire d’État à la Recherche et à l’Enseignement supérieur, entre 10.000 et 15.000 bacheliers seraient pour le moment sans formation pour la rentrée 2015.

Une fois les résultats du BAC dévoilés, le stress n’en est pas pourtant envolé pour les lauréats. Il reste ensuite aux bacheliers à trouver une place dans l’enseignement supérieur et tous n’auront pas la chance de décrocher la formation qu’ils avaient placée en premier sur leur liste de vœux.

Cette année, la situation semble d’ailleurs assez tendue pour les bacheliers 2015 puisque 10.000 à 15.000 d’entre eux n’ont toujours pas connaissance de leur affectation universitaire pour la rentrée 2015.

Manque de place dans les universités

C’est le secrétaire d’État à la Recherche et à l’Enseignement supérieur Thierry Mandon en personne qui confie les difficultés de nombreux étudiants à trouver une place en université pour la rentrée 2015 dans Les Échos. Ces derniers sont bien inscrits sur le portail Admission Post-Bac (APB), mais n’ont été acceptés dans aucune formation de leur choix.

Le problème dure depuis plusieurs années, mais en cette année 2015, les bacheliers sans formation sont exceptionnellement nombreux. Selon le secrétaire d’État, le  nombre de demandes d’inscription das les filières universitaires a augmenté de 6,5 %, un « choc démographique considérable », poursuit Thierry Mandon.

L’Unef dénonce le manque de place à l’université

Le syndicat étudiant Unef déplore de son côté que parallèlement à cette augmentation des inscriptions, les capacités d’accueil soient en chute libre. « 30 % des formations à l’université refusent des demandes d’inscription de bacheliers à cause de capacités d’accueil trop faibles », indique le syndicat.

Face à ce manque de place, les universités baseraient parfois leur choix « sur des critères illégaux » selon l’Unef et « sur la base des informations mises en ligne par les bacheliers sur APB, les universités choisissent les meilleurs élèves et délaissent les autres ». L’Unef a par ailleurs lancé l’opération #SOSinscription pour aider les étudiants sans formation à décrocher une place dans un établissement. Pour les 10 000 bacheliers sur le carreau pour le moment, une procédure complémentaire existe depuis le 26 juin et se terminera le 15 septembre. Les bacheliers qui n’ont reçu aucune proposition peuvent se rendre sur leur espace APB, dans la rubrique « Recherche de formations » et faire acte de candidature auprès à 12 établissements maximum dans lesquels il reste des places disponibles.

Crédits photos : © AFP Frederick Florin

Partager cet article

Pour en savoir plus