Piratage de données des députés UMP

Par , publié le | modifié le
France Piratage de données des députés UMP

Les députés UMP ont été victimes de piratage de données. Christian Jacob, le président du groupe à l’Assemblée nationale va porter plainte contre X.

Hier, Christian Jacob a annoncé dans un communiqué que les députés UMP ont subi un « piratage de grande ampleur de leurs données professionnelles et personnelles. » Les sources proches du parti ont déclaré que leurs données personnelles apparaissaient « sur des forums de sites internet. »

Mardi matin, Rue89 a rapporté qu’il lui avait été remis plusieurs données personnelles des membres de l’UMP. Un responsable du site a déclaré que : « près de 1 000 cadres de l’UMP (1 330 adresses e-mail) sont concernés par cette fuite. » Quatre fichiers textes ont été mis en ligne samedi 5 novembre et comportent un grand nombre de données sensibles : numéros de téléphone fixe et portable, numéros de téléphone prioritaires, nom, adresse et numéros de téléphone de leurs suppléants, nombre d’enfants, année de naissance du cadet et de l’aîné des enfants, adresses personnelles et professionnelles. Les fichiers piratés dévoilent aussi des informations détaillées sur les membres de l’UMP à savoir les études qu’ils ont suivies, les langues étrangères qu’ils maitrisent, etc. Selon une source proche du parti : « il n’est pas possible de savoir ce qui a été piraté, s’il s’agit des ordinateurs ou des téléphones portables et cela remonte à une dizaine de jours. »

Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, qualifie ce genre de piratage de « piratage assez minable. La seule chose que je peux dire, c’est que ces fichiers ne proviennent absolument pas du parti, puisque certaines des données qui sont publiées, nous ne les avons pas. (Cela) montre une nouvelle fois combien il est vraiment indispensable de veiller à la protection des données individuelles, puisque cela donne lieu à des utilisations tout à fait choquantes et scandaleuses. »

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Piratage de données des députés UMP sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus