Internet : au moins 10 millions de Français téléchargent illégalement

Par , publié le | modifié le
Web La page d'accueil du site de partage The Pirate Bay.
La page d'accueil du site de partage The Pirate Bay.

En France, plus de 10 millions d'internautes se sont rendus sur des sites de piratage en mai dernier. Un chiffre demeurant peu ou prou le même depuis deux ans. Le téléchargement illégal ne connait pas de baisse malgré les mesures prises et les condamnations.

Pour le plaisir unique d'obtenir un bien numérique sans rien débourser, pour essayer un produit avant un éventuel achat ou tout simplement pour se procurer un article désiré faute de moyens suffisants, le piratage est encore une solution pour un nombre conséquent d'internautes.

Nos confrères du Figaro nous apprennent qu'en mai dernier, plus de 10 millions de Français se sont rendus sur l'un des quinze sites majeurs de piratage. Il s'agir d'ailleurs d'un chiffre à l'évolution quasi-nulle depuis deux ans, alors qu'il avait paradoxalement grimpé après la mise en place de l'Hadopi.

Sites de piratage : 10 millions de Français vers le streaming

Et même s'ils sont encore 4 millions à user du P2P (des logiciels peer-to-peer tels eMule), une migration massive semble s'opérer vers des sites de streaming et de téléchargement. On apprend que le plus visité de tous à l'heure actuelle s'appelle Zone Telechargement. 3,5 millions de Français ont surfé sur ses pages en mai dernier, lui qui était apparu à l'été 2011 et dont le nom de domaine renvoie vers une adresse aux Bahamas. On peut y télécharger, via des plates-formes de stockage, films, séries, musique, animés, etc...

Des sites condamnés... temporairement ?

Cette information sur le nombre de Français adeptes du piratage nous arrive quelques jours après que l'administrateur du forum Wawa Mania ait été condamné à 15,6 millions d'euros de dommages et intérêts, une peine faisant suite à l'année de prison ferme écopée par "Zac" en avril. Cette somme de 15,6 millions sera à verser à des producteurs de musique et de cinéma. Et alors que le forum en question est toujours accessible, on apprend que son administrateur en prépare une nouvelle version. Enfin, preuve qu'un site menacé peut conduire à en voir éclore un voire deux nouveaux, des modérateurs de Wawa Mania viennent de faire naître Phoenix Warez, lui aussi spécialisé dans le partage gratuit de produits ne l'étant, à la base, pas du tout.

Crédits photos : Gil C / Shutterstock.com

Partager cet article