Philae : 19 minutes de communication avec la sonde Rosetta

Par , publié le | modifié le
Sciences Philae pris en photo par la sonde Rosetta lors de leur séparation, et avant atterrissage.
Philae pris en photo par la sonde Rosetta lors de leur séparation, et avant atterrissage.

Le robot Philae, de nouveau en marche, a communiqué vendredi durant 19 minutes avec la sonde européenne Rosetta. Après des mois de sommeil, le robot devrait pouvoir transmettre quelques résultats de ses analyses qu'il va faire sur la comète.

Au terme d'un voyage de dix ans dans l'espace, le robot Philae s'était posé, le 12 novembre dernier et non sans mal, sur la comète Tchouri après y avoir été aidé par la sonde Rosetta. S'en était ensuivi un sommeil forcé de plusieurs mois en raison de panneaux solaires déchargés et de sources d'énergie manquant à l'appel.

Et dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 juin 2015, Philae se rappelait à notre bon souvenir en tweetant le message "Hello la Terre ! Vous m’entendez ?" Signe d'un réveil impliquant également le rapprochement de Rosetta du soleil. Et le président de l'agence spatiale française CNES Jean-Yves Le Gall d'indiquer alors que Philae était désormais "complètement réveillé".

"Philae va très bien"

Ce qui ne l'a toutefois pas empêché de retrouver un état de mutisme après un second contact de moins bonne qualité émis le 14 juin. Et comme pour nous rassurer, Sudouest.fr avec AFP vient de rapporter que Philae a de nouveau fait parler de lui. L'agence spatiale russe DLR nous apprend ainsi que "Philae va très bien", le robot s'étant en effet livré vendredi à 19 minutes de communication avec la sonde européenne.

Un plan de vol modifié

Et afin de permettre des transmissions entre meilleures, les équipes de Rosetta ont décidé de modifier son plan de vol : "Nous avons besoin d'un contact stable et long pour pouvoir lancer les expériences comme prévu". Le DLR indique de même que Philae est maintenant disposé à travailler davantage : "À présent, l'atterrisseur opère à une température de 0 degré Celsius, ce qui signifie que la batterie est assez chaude pour stocker de l'énergie. Cela veut dire que Philae pourra aussi travailler pendant la nuit." En sachant que sur la comète Tchouri, le jour dure environ un peu plus de 12 heures.

Crédits photos : Nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus