Philae, bientôt en contact avec la Terre ?

Par , publié le
Sciences Philae pris en photo par la sonde Rosetta lors de leur séparation, et avant atterrissage.
Philae pris en photo par la sonde Rosetta lors de leur séparation, et avant atterrissage.

Et pendant ce temps, quoi de neuf sur la comète Tchouri ? Cela fait 4 mois que le robot Philae n'a pas communiqué avec la Terre, mais il pourrait bientôt reprendre contact.

Star médiatique il y a maintenant un an presque jour pour jour, le robot Philae, largué par la sonde Rosetta pour un "atterrissage" sur la comète Tchouri, pourrait bientôt sortir de son silence. La sonde va tenter une approche de la comète afin de tenter de communiquer à nouveau avec le robot qui avait connu une arrivée chaotique, puis le mutisme dû à une mauvaise exposition par rapport au soleil.

50% de chance de reprendre le contact avec Philae

Pour Stephan Ulamec, de l’agence spatiale allemande DLR, "il y a vraiment d’assez bonnes chances pour que nous puissions à nouveau établir un contact avec Philae. Disons 50/50". La contrainte ? "Il faudra pour cela que ses panneaux solaires n’aient pas reçu trop de poussière au cours des derniers mois et que son système de communication avec la sonde Rosetta fonctionne correctement", ajoute le responsable de la mission.

Sans soleil, et exceptées quelques tentatives de transmission, silence radio depuis juin pour Philae. Si le soleil ne lui vient pas en aide, c'est donc de la sonde elle-même que le secours viendra.

Rosetta, des conditions d'approche propices

Pendant l'été, Rosetta avait dû se tenir éloignée de Tchouri, laquelle se rapprochant du soleil, dégageait de plus en plus de poussière et de gaz qui auraient pu nuire à la sonde. Seulement, en s'éloignant désormais de notre étoile, "L’activité de la comète se réduit depuis septembre. Cela devient propice pour commencer à se rapprocher" explique Sylvain Lidiot, en charge des opérations de vol de Rosetta à l’Agence spatiale européenne.

Les conditions pour une reprise du contact avec le petit robot ? S'approcher à une distance d'environ 200 kilomètres. En ce qui concerne les expériences scientifiques, il lui faudra se stabiliser à 150 km maximum pour permettre à Philae de communiquer ses résultats.

Crédits photos : Nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus