Une pétition rassemble près de 200 000 internautes pour un nouveau procès pour Christine Lagarde

Par , publié le
Politique
Christine Lagarde

Jugée coupable mais dispensée de peine dans l'affaire de l'arbitrage Tapie, l'ex-Ministre de l'Économie (nommée en 2007) Christine Lagarde a fait l'objet d'une pétition en ligne sur le site Change.org. Explications.

Près de 200 000 internautes ont manifesté leur désapprobation après la décision de la Cour de justice de la République (CJR) dans l'affaire de l'arbitrage Tapie qui a vu la relaxe de Christine Lagarde. Une décision de justice qui a suscité de nombreuses critiques de la part des citoyens, des magistrats mais également des élus.
Le site Change.org amis en ligne une pétition demandant "Un vrai procès pour Christine Lagarde", pétition qui a rassemblé près de 200 000 internautes (195 844 signataires au moment de l'écriture de cet article).

Christine Lagarde encourait un an de prison ferme et 15 000 euros d'amende

Le site Change.org commence sa pétition par ces mots : "Le 13 mai 2016 dernier une personne sans domicile fixe de 18 ans, qui s'était introduite dans une maison de Figeac pour y voler du riz et des pâtes "par nécessité", a été condamnée à 2 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cahors. Ce 19 décembre 2016, Madame Christine Lagarde vient d'être jugée coupable par la Cour de Justice de la République tout en étant dispensée de peine. Quelle honte pour notre "démocratie" ! Qu'est-ce donc sinon un tribunal d'exception qui vient d'appliquer une décision incompréhensible et injuste au vu de la gravité des faits reprochés ! Ainsi donc, Madame Christine Lagarde est coupable, mais dispensée de peine. Est-ce à dire qu'être ministre dispense de toute responsabilité devant la loi ?", écrit le site.

Cette requête sur la plate-forme de pétitions en ligne Change.org fait partie des pétitions "les plus virales depuis 2012" souligne les responsables du site.
La pétition sera remise à Claude Bartolone, François Hollande, Gérard Larcher et au premier président de la Cour de cassation Bertrand Louvel.

Crédits photos : © AFP Martin BUREAU

Partager cet article

Pour en savoir plus