"Le Petit Journal" : Canal+ suspecté d'avoir acheté de faux fans sur Twitter

Par , publié le
Web Le "look" de Cyrille Eldin décrit sur le compte Instagram du "Petit Journal"
Le "look" de Cyrille Eldin décrit sur le compte Instagram du "Petit Journal"

Perdant des abonnés sur Facebook tout en en gagnant sur Twitter, "Le Petit Journal" tente un numéro d'équilibriste sur la toile. Et Canal+ de démentir avoir acheté de faux fans sur le réseau social de l'oiseau bleu.

La rentrée est arrivée et a confirmé le désamour entre le public du Petit Journal de l'époque Yann Barthès et la nouvelle version présentée par Cyrille Eldin. En regardant les audiences de l'émission sur ses deuxième et troisième jours, on constate par exemple une perte de 100.000 téléspectateurs.

Une divorce qui tend à s'accentuer sur les réseaux sociaux, autant sur Facebook que sur Twitter. Pourtant, sur cette dernière plate-forme, le constat n'apparaît pas aussi criant, et ce en raison d'un nombre d'abonnés au compte Twitter du Petit Journal n'ayant pas sensiblement dégringolé, même si 10.000 fans ont effectivement claqué la porte depuis dimanche.

Twitter : d'étranges profils suivent "Le Petit Journal"

Et à bien y regarder, on constate que Le Petit Journal a même gagné une poignée plus ou moins conséquente de "followers". Lesquels répondent toutefois bien souvent au même pseudonyme, d'avoir été créés en septembre et de s'illustrer par une activité quasi-nulle.

Citée par L'Express, l'experte en réseaux sociaux Léonie Vescovi indique qu'"à partir du moment où les personnes n'ont aucune photo de profil, pas de photo de couverture et n'ont tweeté qu'une ou deux fois, c'est louche".

Canal+ dément de "graves accusations"

Et de reconnaître que la manœuvre a tout de même été bien opérée à ses yeux : "Comme on le voit dans les abonnés du Petit Journal, c'est tout de même bien fait. Les noms sont français, les abonnements de ces comptes aussi. Ce type de travail est souvent fait en Inde, manuellement. C'est un processus très long, qui ne peut pas vraiment être automatisé."

Canal+ a néanmoins démenti ce que la chaîne considère telles de "graves accusations". Dans tous les cas, excepté le gonflage du nombre d'abonnés du compte Twitter du programme, on voit mal dans quelle autre mesure ces nouveaux "suiveurs" pourraient rendre service au Petit Journal.

Crédits photos : capture d'écran Instagram

Partager cet article

Pour en savoir plus