Pèlerinage mortel au Mexique, 26 morts et de nombreux blessés

Par , publié le
International La traditionnelle fête religieuse de la ville de Mazapil au Mexique
La traditionnelle fête religieuse de la ville de Mazapil au Mexique

Mercredi après-midi, un dramatique accident lors d'un pèlerinage a fait 26 morts et une centaine de blessés dans une petite ville du centre du pays.

Mazapil, une petite ville du Mexique de 15 600 habitants débutait sa traditionnelle semaine de célébrations religieuses. Alors qu'environ deux cent pèlerins marchaient en procession en direction de l'église de la ville datant du 18ème siècle, un camion est venu les percuter.

Les freins du camion auraient lâché

Selon les premières constatations de la police, les freins du camion auraient lâché. Le poids lourd, chargé de sable, aurait alors traversé la chaussée percutant la foule de pèlerins ainsi que d'autres véhicules avant de terminer sa folle course contre la façade d'un bâtiment et de se renverser.

Selon le tout dernier bilan datant de jeudi, l'accident est dramatique et quatorze personnes seraient décédées sur place. Douze autres pèlerins n'ont pas survécu à leurs blessures et sont morts à l'hôpital ou durant leur transfert. Parmi les victimes de ce tragique accident, quatre enfants sont morts. Ils étaient âgés entre un et cinq ans. Une centaine de blessés sont aussi à déplorer. Une trentaine de personnes sont toujours hospitalisées. Le drame a eu lieu aux alentours de 19 heures.

Capture d'écran du compte twitter du journal local Maya Comunicación

Capture d'écran du compte twitter du journal local Maya Comunicación

Le chauffeur en fuite

Après l'accident, le chauffeur indemne a réussi à sauter du camion et profiter de la stupeur générale pour prendre la fuite. Leticia Catalina, la procureure de l'Etat de Zacatecas, la province dans laquelle le drame a eu lieu, a déclaré que le chauffeur "a été identifié et nous le recherchons".

L'accident a eu lieu sur la route principale du village qui débutait tout juste une semaine de célébrations religieuses. Ce jeudi, des traces de sang étaient toujours visibles sur la chaussée. Plus de mille personnes étaient venues célébrer la traditionnelle fête religieuse, la plupart venant des communes rurales des alentours.

Partager cet article

Pour en savoir plus