"Pattaya" : la filmographie de Van Damme en référence

Par , publié le
Cinéma
Malik Bentalha et Frank Gastambide dans "Pattaya"

Pour "Pattaya" dont il assure notamment la réalisation, Frank Gastambide avoue s'être grandement inspiré des films de Jean-Claude Van Dandamme, parfois parodiques malgré eux.

C'est en ce mercredi que Pattaya, la seconde réalisation de Franck Gastambide après Les Kaïra, sort dans les salles obscures françaises. Pour Franky (Franck Gastambide) et Krimo (Malik Bentalha), la Thaïlande apparaît presque comme un Eldorado.

Leurs finances n'étant toutefois pas suffisantes pour prétendre à un voyage vers cette terre promise, les deux amis décident, à son insu, d'inscrire un nain de leur quartier au championnat du monde de Boxe Thaï des Nains. Et de voir leur rêve thaïlandais prendre ensuite une tournure qu'ils attendaient probablement pas.

Van Damme a inspiré "Pattaya" comme "La Haine" "Les Kaïra"

À l'occasion de la sortie de Pattaya au cinéma, metronews s'est entretenu avec son réalisateur-comédien. Et de lui demander pour commencer pourquoi ce film : "L’envie de parler de la culture urbaine et de la jeunesse de banlieue qui part en vacances en Thaïlande. Mes potes me ramenaient des histoires plus ou moins folles de leur périple à Pattaya. Je les ai exagérées pour les adapter à mon style qui est assez burlesque, voire carrément cartoon." Quant aux inspirations connues : "Pour 'Les Kaïra', mon film de référence, c’était 'La Haine'. Là, c’est Jean-Claude Van Damme dont les films étaient déjà quasi parodiques... mais sans le vouloir."

Une envie de tourner avec Omar Sy

Frank Gastambide explique d'ailleurs qu'il ne s'occupe pas vraiment de la censure au moment d'écrire un film : "J’adore les Farrelly, les productions Apatow et 'Very Bad Trip' qui a été un vrai choc : j’avais moi aussi envie de filmer un délire qui n’a pas peur d’être drôle. Je ne me demande jamais si ce que j’écris va choquer. Sans quoi, je ne ferais plus rien. Ou si : un film très lisse." Et si le réalisateur indique avoir des projets bien concrets pour la suite ("'Hibou', le premier film de mon pote Ramzy, et 'Cigarettes et Chocolat chaud' avec Gustave Kervern et Camille Cottin"), il apparaît en revanche plus incertain sur une collaboration pourtant désirée avec Omar Sy : "Ce n’est pas encore fait : Omar a un agenda chargé mais l’envie commune est bien là."

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article

Pour en savoir plus