Patrick Balkany investi pour les législatives 2017 malgré les mises en examen

Par , publié le
Politique Le maire de Levallois-Perret, Patrick Blakany
Le maire de Levallois-Perret, Patrick Blakany

Patrick Balkany sera bien candidat aux législatives de 2017. Investi mardi par son parti, il n'en est pas moins sous le coup de plusieurs mises en examen.

la commission nationale d’investiture de Les Républicains a validé mardi les investitures de nombres de candidats en vue de l'échéance législative de juin 2017. Et parmi eux se trouve Patrick Balkany, qui sera bien présent pour briguer un nouveau mandat de député.

Seulement, le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) est mis en examen. Pas une , ni, deux, mais quatre fois.

Balkany : une investiture obtenue "automatiquement"

Ces 4 mises en examen concernent des soupçons de fraude fiscale, de corruption passive, de blanchiment de fraude fiscale et des déclarations mensongères. A la mi-janvier 2016, pour ne parler que de la dernière affaire, porte sur une sous-estimation, voire une omission, de biens patrimoniaux portés sur une déclaration fiscale.

L'investiture de ce très proche de Nicolas Sarkozy a, précise l'AFP, été obtenue "automatiquement". S'il venait à être à nouveau choisi par les électeurs, il aura alors à choisir entre son fauteuil de maire et celui à l'Assemblée nationale. Nos confrères de Libération qu'Isabelle Blakany pourrait alors prendre sa place. La femme de l'actuel maire est elle aussi mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale.

Laurence Rossignol : "le bras d'honneur et le déshonneur"

A l'annonce de cette investiture, la ministre des Famille, de l’Enfance et des Droits des femmes Laurence Rossignol a vivement réagi via Twitter. Selon elle, la future candidature de celui qui est cité dans la récente révélation Panama Papers n'illustre ni plus ni moins que "le bras d'honneur et le déshonneur".

Crédits photos : Capture d'écran

Partager cet article

Pour en savoir plus