Pascale Clark partira de France Inter le 18 juin

Par , publié le
Culture Pascale Clark
Pascale Clark

Lundi, l'animateur Pascale Clark a annoncé son départ prochain de France Inter, lequel interviendra précisément le 18 juin. La radio lui prête la volonté de mener "de nouveaux projets".

Lundi soir, en l'espace de 140 caractères, la journaliste, animatrice et écrivain Pascale Clark a signifié à la population connectée au réseau Twitter qu'elle n'officiera plus sur France Inter à compter du 18 juin prochain. Elle y était arrivée en 1995, pour y repartir une première fois en 2004 en prenant la direction de RTL.

Pascale Clark reviendra sur France Inter cinq ans plus tard, pour une durée certes moins longue mais particulièrement agitée. Ainsi, en mars 2015, suite au non renouvellement de sa carte de presse en raison de sa rémunération en tant qu'intermittente du spectacle et d'une émission, A'live, ne pouvant être considérée de journalistique, l'animatrice cesse peu de temps après son programme.

France Inter : "rien n'est éternel dans la vie" pour Pascale Clark

Sa dernière émission en date sur France Inter demeure Making of, dont elle assure l'animation et la production et qui est diffusée le samedi soir à l'antenne. La radio a confirmé le départ prochain de son animatrice, indiquant que cette dernière s'en allait "pour de nouveaux projets", entre autres celui d'une webradio nommée "BoxSons".

Auprès de Télérama.fr, Pascale Clark a expliqué qu'il était temps pour elle de tourner la page : "Rien n’est éternel dans la vie, et surtout pas à la radio, où tout est par définition éphémère… ! Sérieusement : parce que quand un cycle est terminé, il faut s’en rendre compte. La fin de l’histoire a eu lieu l’an dernier, et cette année-ci a été une année de transition, à tous points de vue. C’était un peu spécial, honnêtement."

"BoxSons" : "pas seulement" une webradio de reportages

La journaliste ne manque toutefois pas de se réjouir de ce qu'elle a pu accomplir : "Mais j’ai passé des années magnifiques à France Inter ; inventé des émissions, rencontré des gens exceptionnels, vécu des campagnes électorales… et même relevé le défi du soir." Estimant que son apparente mise en touche l'année dernière est "probablement" liée à l'affaire de la carte de presse, Pascale Clark semble désormais se tourner vers le "projet numérique" évoqué plus haut, une web radio de reportages, mais "pas seulement" :

"Chacun viendra y faire son menu, choisir les reportages qu’il souhaite écouter (des longs, des courts, des feuilletonnants). [...] Nous voulons donner la parole aux gens autrement que dans des moments hystériques, où ils s’expriment, peut-être, mais ne parlent pas vraiment d’eux. Chacun a une vie qui mérite d’être racontée."

Crédits photos : capture d'écran Dailymotion

Partager cet article