La parution de tous les quotidiens, excepté « L’Humanité », bloquée par la CGT

Par , publié le
France Un kiosque dans une gare à Paris, le 25 février 2015
Un kiosque dans une gare à Paris, le 25 février 2015

La parution de tous les quotidiens nationaux a été bloquée suite à une grève de la CGT. Seul l’Humanité aurait obtenu le droit de paraître en l’échange de la publication d’une tribune de Philippe Martinez.

Après l’énergie et le transport, c’est au tour du domaine de la presse de subir les effets de la mobilisation contre le projet de loi travail. En ce jeudi 26 mai, une grève de la CGT bloque la parution et la distribution de tous les grands quotidiens nationaux français à l’exception d’un seul... L’Humanité.

Une décision qui n’a pas manqué de faire réagir le Syndicat de la presse quotidienne nationale (SPQN) qui n’hésite pas à parler de « prise d’otage ».

La presse nationale bloquée par l’action de la CGT

Le SPQN a regretté cette nouvelle action de la CGT dans un communiqué déclarant « Pour la troisième fois au cours de ces 2 derniers mois, la CGT bloque l’impression et la distribution des quotidiens nationaux, ce jeudi 26 mai » avant de dénoncer l’action du syndicat « Nos journaux sont pris en otages par la CGT dans son combat contre la loi travail. Cette troisième non-parution, comme les deux précédentes, n’est liée à aucun contexte propre à nos journaux ou à nos imprimeries ».

Il faut dire que tous les quotidiens nationaux sont bloqués, à l’exception du très à gauche journal l’Humanité, qui serait le seul à avoir accepté de publier une lettre ouverte adressée par le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez.

Des pressions de la CGT ?

Selon le Figaro, qui dénonce lui aussi l’action de la CGT sur son site Internet, la presse quotidienne française aurait subi des pressions de la part du syndicat pour forcer la publication de la tribune de Philippe Martinez sous peine de stopper les rotatives. Une menace qui a semble-t-il été mise à exécution.

Si la CGT a réussi à bloquer la publication des versions papier, les quotidiens de jeudi restent disponibles en ligne et plusieurs journaux mettent gratuitement à disposition leur édition numérique du jour.

Crédits photos : © AFP/Archives Martin Bureau

Partager cet article

Pour en savoir plus