Paris : Un policier mis en examen pour corruption

Par , publié le
France un policier placé en garde à vue à Marseille

Un policier a été mis en examen à Paris ce samedi. Il a été pris en flagrant délit de faits de corruption.

Il n’y a pas qu’à la FIFA que la chasse à la corruption est ouverte. A Paris, un policier est soupçonné d’avoir tenté d’obtenir de l’argent d’un chef d'entreprise mis en cause dans une affaire d’escroquerie. L’agent a ainsi été mis en examen pour "corruption passive par personne dépositaire de l'autorité publique" et "détournement de pièces" apprend-on auprès de l’AFP qui cite une source judiciaire.

Le policier dont l’identité n’a pas filtré, a été présenté à un juge d’instruction. Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction immédiate d’exercer sa fonction, et avec une caution fixée à 15 000 euros.

Le policier pris en flagrant délit

Pour en arriver à une telle situation, le policier aurait auparavant proposé à une personne soupçonnée d’escroquerie et de chèques frauduleux d’arrêter les poursuites contre la somme de 5000 euros. Le fonctionnaire aurait ainsi proposé de faire disparaitre une preuve, un chèque frauduleux, crucial dans l’enquête. Ce dernier ne s’attendait pas en revanche que son interlocuteur l’aurait dénoncé.

Selon le Parisien, la police des polices qui avait été alertée, a laissé faire l’opération pour mieux surprendre le policier en flagrant délit. Pour ces faits de corruption, le fonctionnaire risque jusqu'à trois ans de prison.

Des cas de corruption en Guyane

L’affaire de ce fonctionnaire parisien coïncide avec une autre affaire en Guyane, où quatre policiers ont été mis en examen, également pour «corruption active, complicité de violation du secret professionnel et complicité de détournement d’un traitement de données à caractère personnel». Le contrôle judiciaire qui accompagne leur mise en examen leur interdit de continuer à exercer leurs fonctions.

Partager cet article

Pour en savoir plus