Paris : elle retrouve son violeur dans le métro 5 mois après les faits

Par , publié le
Faits Divers
L'accès à une station de métro (photo d'illustration)

Une adolescente de 13 ans a reconnu dans le métro parisien l'un des individus l'ayant violée à l'été dernier. Un homme qui a été interpellé par les autorités avant de donner le nom de son complice.

Les faits remontent à l'été dernier et se sont déroulés à Paris. Fin août, gare du Nord, une adolescente de 13 ans est censée rejoindre ses parents se trouvant pour leur part en Seine-Saint-Denis. La jeune fille peine cependant à trouver le quai à partir duquel le train correspondant à sa destination la ramènera chez elle.

Un homme se propose alors pour la raccompagner en voiture. L'adolescente semble hésiter puis finit par céder face à l'insistance de cet inconnu. Sur le trajet, il prétexte devoir "récupérer un ami" dans le XIXe arrondissement parisien, comme le relatent nos confrères du Parisien. Un arrêt pendant lequel il contraint sa passagère à entrer dans la chambre d'un foyer.

Violée en août, elle reconnaît son violeur en janvier

C'est ici que la jeune fille va être ligotée, frappée et violée plus d'une fois, et ce jusqu'au petit matin suivant. Ce n'est qu'après avoir finalement retrouvé ses parents que la victime commencera à parler.

La police va alors notamment procéder à des prélèvements de plusieurs empreintes génétiques, sans toutefois que l'enquête ne progresse sensiblement. Et il aura fallu attendre ce mois de janvier 2017 pour que cette affaire connaisse un rebondissement, et sa possible conclusion.

Deux suspects placés en détention provisoire

Alors qu'elle se trouvait dans une rame du métro parisien, l'adolescente a ainsi reconnu l'une des personnes l'ayant violée cinq mois auparavant. Elle a rapporté sa découverte aux agents de la brigade des réseaux ferrés qui ont alors interpellé l'individu.

Ensuite remis aux forces de l'ordre, il est apparu que ce dernier vient d'Épinay-sous-Sénart (Essonne), est âgé 38 ans et se trouve en situation irrégulière. Soumis à un interrogatoire, le trentenaire a fini par révéler le nom de son complice dans le viol de la jeune fille. Ces hommes ont ensuite tous deux été placés en détention provisoire.

Crédits photos : Evikka / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus