Paris : un lycéen fait une chute mortelle dans son établissement

Par , publié le
Faits Divers La police (photo d'illustration)
La police (photo d'illustration)

Lundi matin, un adolescent de 16 ans a fait une chute mortelle du quatrième étage de son lycée. On ignore pour l'heure les circonstances exactes du drame.

Si assez peu d'éléments en sont connus à l'heure actuelle, il apparaît de manière certaine que les faits se sont déroulés lundi matin aux alentours de 8h00, une poignée de minutes après l'ouverture des portes de cette cité scolaire à ses 1.500 élèves.

L'établissement, situé dans le IVe arrondissement de Paris, présente la particularité de rassembler collège et lycée. Et nos confrères du Parisien de rapporter qu'un adolescent de 16 ans s'y est tué en chutant du quatrième étage de son lycée. En arrêt cardio-respiratoire après une "chute d'une hauteur de 15 m" et au moment où les pompiers arrivaient sur les lieux, le lycéen a succombé à ses blessures quelque temps plus tard.

Chute mortelle d'un ado de 16 ans dans son lycée : une cellule d'écoute mise en place

En début d'après-midi, les parents d'élèves ont été informés du drame via un courriel envoyé par le proviseur du lycée Christophe Hespel. Ce dernier y indique que le personnel de l'établissement est "bien sûr à l'écoute de toutes celles et ceux, parmi les élèves ou les parents, qui souhaiteraient exprimer une parole ou adresser un message à la famille" du défunt. En ajoutant qu'"une cellule d'écoute, installée par le rectorat de Paris, est en place au lycée dès demain matin [NDLR : mardi] à partir de 8h en salle 135."

Deux faits similaires dans la même matinée

L'enquête de police ayant été ouverte suite à la tragédie devrait permettre d'en déterminer les circonstances précises, et d'expliquer donc si celui qui nous est décrit comme un bon élève scolarisé en 1ère S a agi délibérément ou s'il a été victime de la chute. Plusieurs élèves de la cité scolaire ont avancé sur Twitter la thèse du suicide. Agnès Evren, vice-présidente du Conseil régional d'Ile-de-France en charge de l'éducation et de la culture, a quant à elle fait savoir que "la région Ile-de-France sera attentive aux conclusions des enquêtes diligentée et tirera, le cas échéant, toutes les leçons de ce drame". Ce fait divers ne manque pas d'en rappeler un autre survenu plus ou moins dans le même temps à Tarbes, avec la chute d'une lycéenne de 15 ans du troisième étage de son établissement.

Crédits photos : Christian Mueller/Shutterstock

Partager cet article

Pour en savoir plus