La mairie de Paris prépare un hommage aux 17 victimes des attentats de janvier

Par , publié le | modifié le
France Le rassemblement du 11 janvier 2015, place de la République à Paris, après les attentats à Charlie Hebdo et à l'Hype Cacher.
Le rassemblement du 11 janvier 2015, place de la République à Paris, après les attentats à Charlie Hebdo et à l'Hype Cacher.

La municipalité de Paris a décidé de rendre hommage aux 17 victimes des attentats de janvier à Paris à l'occasion du 1er anniversaire des attaques. Plusieurs mémoriaux sont prévus par la mairie.

Ils s'appelaient : Frédéric Boisseau, Franck Brinsolaro, Jean Cabut, dit Cabu, Elsa Cayat, Stéphane Charbonnier, dit Charb, Philippe Honoré, dit Honoré, Bernard Maris, Ahmed Merabet, Mustapha Ourrad, Michel Renaud, Bernard Verlhac, dit Tignous, Georges Wolinski, Clarissa Jean-Philippe, Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab et François-Michel Saada.

Ce sont les 17 victimes des attentats des 7, 8 et 9 janvier dernier à Paris. Ils ont été tués par les frères Kouachi et Amedy Coulibaly.

Attentats de janvier à Paris 3 plaques commémoratives installées

Tout juste 10 mois après leur disparition tragique, la mairie de Paris souhaite organiser plusieurs mémoriaux en hommage aux victimes.

Trois plaques commémoratives vont être installées dans la ville. Une première sera placée rue Nicolas-Appert dans le XIeme arrondissement, devant la rédaction de Charlie Hebdo. Une deuxième sera installée boulevard Richard-Lenoir où Ahmed Merabet, policier municipal, a été tué par un des frères Kouachi. Enfin une dernière sera fixée devant l'Hyper Cacher, porte de Vincennes où Amedy Coulibaly a retenu en otage et tué 4 personnes. Sur chacune d'entre elles, le message "A la mémoire des victimes de l'attentat terroriste contre la liberté d'expression" sera inscrit.

"Nous avons passé de longues semaines à discuter avec les familles des victimes et la rédaction de Charlie Hebdo pour rédiger les textes des plaques", précise Bruno Julliard, député PS et adjoint à la mairie de Paris au Parisien. "C'est sobre, personne ne voulait d'un texte grandiloquent".

17 oliviers pour les 17 victimes

La maire de Paris envisage également de planter 17 oliviers, l'arbre symbole de la paix, place de la République à Paris où, au lendemain de la vague d'attentats, des milliers de Français s'étaient spontanément rassemblés. Ensuite le 11 janvier, une immense marche, réunissant plus de 1,5 million de personnes avait convergé vers la place pour rendre hommage aux victimes.

Enfin, la mairie de Paris espère rebaptiser le café du Monde et des Médias, situé place de la République et détruit dans un incendie en février, en Café Charlie. Mais pour cette dernière initiative, la mairie attend l'accord de la rédaction de Charlie Hebdo.

Les plaques commémoratives ainsi que l'oliveraie devrait être inaugurées pour le premier anniversaire de ces attentats.

Les images du rassemblement place de la République

Crédits photos : arenysam / Shutterstock.com

Partager cet article