Paris : Un infirmier se défenestre à l’hôpital Georges-Pompidou

Par , publié le

Un infirmier de l’hôpital Georges-Pompidou s’est donné la mort en sautant par la fenêtre du 8e étage de l’établissement.

Presque 1 an jour pour jour après le suicide d’un cardiologue, les équipes médicales de l’hôpital Georges-Pompidou doivent à nouveau faire face au drame. Un infirmier de l’établissement de soin a mis fin à ses jours dans la nuit de dimanche à lundi en sautant par la fenêtre du 8e étage. Depuis de nombreux mois, l’hôpital est touché par de nombreux dysfonctionnements.

Coup de fil à sa femme

Selon nos confrères du Parisien, le drame s’est produit aux alentours de 3 heures du matin. Cet infirmer, qui travaillait en équipe de suppléance de nuit ne devait pas travailler hier soir. Il s’est tout de même rendu à l’hôpital pour commettre son geste désespéré.

Avant de se défenestrer, il aurait téléphoné à sa femme pour lui expliquer qu’il allait se suicider. Cette dernière aurait tenté d’alerter les équipes de l’hôpital, mais trop tard, ce père de famille ayant déjà commis l’irréparable. Selon les informations du Parisien, un problème de couple serait à l’origine de ce drame.

Déjà un précédent l’an dernier

Cette affaire et le « mode opératoire » utilisé rappellent tristement le cas de ce cardiologue qui s’était lui aussi défenestré l’an dernier après une longue dépression. Les équipes de l’hôpital avaient alors alerté la direction de l’établissement sur les conditions de travail du personnel soignant. Anne Costa, directrice de l’hôpital ainsi que Martin Hirsch, directeur de l’Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP) avaient été alertés pour des cas de « risques suicidaires » en raison de « harcèlement moral ».

Un CHSCT extraordinaire de l’Hôpital Européen Georges Pompidou a été diligenté après ce nouveau suicide tout comme une enquête de la Direction de l’HEGP. La cellule d’analyse des suicides a également été saisie.

Rappelons que la semaine dernière, un patient avait été porté disparu de l’hôpital avant d’être retrouvé mort dans le parking de l’établissement après quatre jours de recherches.

Partager cet article

Pour en savoir plus