Paris : fausse alerte à la bombe, panique dans une école juive

Par ,
France Paris : fausse alerte à la bombe, panique dans une école juive

Dans le XIXe arrondissement de Paris, une école juive a été visée par une alerte à la bombe. Après une inspection, le dispositif de sécurité a été finalement levé.

Jeudi matin, vers 8 heures, deux appels téléphoniques anonymes ont été passés pour signaler la présence d’un engin explosif dans une école juive parisienne située dans le XIXe arrondissement. Après l‘affaire Merah qui a mis la police sur le pied de guerre, cette alerte a été traitée avec rapidité, d’autant plus que cette alerte intervient un mois pile après la tuerie de trois élèves du collège-lycée juif Ozar Hatorah à Toulouse.

L’école a été évacuée et fermée le temps de la procédure. La Préfecture de police de Paris (PP) a déclaré aux journaux « Les services de déminage se sont rendus sur les lieux, une visite de sécurité a été effectuée et rien n’a été trouvé. L’alerte a été levée ».

Cet événement prouve à quel point l’affaire Merah a mis la police sur les nerfs. Les attaques terroristes deviennent la hantise des forces de l’ordre, au point même que Nicolas Sarkozy cherche à établir une loi pour contrôler le recrutement terroriste sur internet.

Partager cet article

Partager vos lectures sur Facebook

exemple : Benjamin a lu : Paris : fausse alerte à la bombe, panique dans une école juive sur 24Matins.fr

Pour en savoir plus