Paris : des tags racistes et antisémites sur la façade d'un lycée

Par , publié le
Faits Divers Photo d'illustration
Photo d'illustration

Samedi matin, le personnel du lycée Montaigne à Paris a découvert que la façade de l'établissement avait été recouverte d'inscriptions racistes et antisémites. Le rectorat a indiqué qu'une plainte a depuis été déposée.

Il y a quelques heures de cela, le personnel de cet établissement parisien a fait une découverte dont l'objet a depuis été fermement condamné par la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem. Samedi matin, les employés du lycée Montaigne (Paris) se sont ainsi aperçus que la façade du bâtiment, situé dans le VIe arrondissement de la capitale, avait été recouverte de tags racistes et antisémites, incluant des croix gammées.

La nouvelle, nous ayant été rapportée par Europe1, émane du rectorat qui a par ailleurs ajouté qu'une plainte a été déposée dans le cadre de cette affaire. En ajoutant, par voie de communiqué, que conséquemment à cette découverte, la proviseure a "immédiatement alerté les services du rectorat de l'académie de Paris ainsi que ceux de la Ville".

Tags racistes et antisémites sur la façade d'un lycée parisien : une plainte déposée

Le communiqué se poursuit en faisant savoir que "le nettoyage des inscriptions a été demandé au plus vite". Rejoignant par la même occasion la réaction de Mme Vallaud-Belkacem, "le recteur de l'académie, chancelier des universités de Paris, François Weil, condamne fermement ce type d'actes inacceptables, qui n'ont pas leur place dans l'école de la République, et apporte tout son soutien à l'équipe de l'établissement".

Partager cet article

Pour en savoir plus