Paris et Berlin s’accordent sur une réduction de flux des migrants

Par , publié le
International Centre d'enregistrement de migrants
Centre d'enregistrement de migrants

Dans un communiqué commun, les ministres allemand et français se sont accordés sur une réduction des flux de migrants.

Alors que l’Allemagne continue d’accueillir des milliers de migrants, Berlin et Paris sont visiblement tombés d’accord concernant l’afflux des migrants. Dans une lettre commune envoyée à la Commission européenne rendue publique ce mardi, les ministres allemands et français se disent "fermement convaincus  que les flux de migrants arrivant en Europe doivent être réduits".

"Nous rejetons très fermement toute confusion entre terroristes et migrants", rappellent Bernard Cazeneuve et son homologue Thomas de Maizière. Les deux ministres appellent à "trouver une réponse commune à la crise des réfugiés" et plaident pour  « renforcement substantiel » du rôle et des opérations de Frontex, l’agence européenne de coordination de la surveillance des frontières.

Améliorer les accès aux bases de données de l'Union européenne

« L’agence Frontex doit disposer d’un vivier plus important de forces opérationnelles détachées  susceptibles d’être mobilisées à tout moment et dans des circonstances exceptionnelles » peut-on lire dans le communiqué. Les ministres souhaitent notamment que l’agence Frontex devrait "pouvoir prendre l’initiative de déployer sous sa propre responsabilité des équipes d’intervention rapide aux frontières". "Les gardes-frontières de Frontex devraient pouvoir avoir accès aux bases de données pertinentes de l’Union européenne » estiment les deux ministres.

960 000 demandeurs d’asile en Allemagne

Un communiqué qui tombe au moment où 960 000 demandeurs d’asile ont été enregistrés en Allemagne en 2015 selon un dernier rapport établi de janvier à fin novembre. L’année dernière pour la même période, 238,676 demandeurs d’asile avaient été enregistrés en Allemagne. A ce rythme, le million devrait logiquement être atteint avant la fin de l’année.

Crédits photos : Bruce Stanfield / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus