Paris : Anne Hidalgo ne veut pas de l'Expo universelle 2025

Par , publié le
France Anne Hidalgo, la maire de Paris
Anne Hidalgo, la maire de Paris

La maire de Paris ne veut pas de la candidature de sa ville à l'organisation de l'Exposition universelle de 2025. Elle l'a fait savoir à François Hollande, qui n'a pas encore répondu à sa lettre.

Europea annoncé vendredi matin qu'Anne Hidalgo ne souhaitait pas que Paris accueille l'Exposition universelle prévue en 2025. Et elle l'a fait savoir au président Hollande par le biais d'une lettre.

La capitale est déjà candidate à l'organisation des Jeux olympiques de 2024 et selon la maire de Paris, à force de vouloir trop, la France pourrait ne rien obtenir au final.

Expo universelle à Paris : une candidature mal engagée ?

Anne Hidalgo estimerait que la candidature serait mal ficelée, ne tenant pas compte des attentes du comité d'attribution. En cause, la volonté française d'y unir 15 villes proches de Paris, alors que le comité table sur une seule et même ville.

Seulement voilà, le dossier est déjà bien avancé. Pour preuve, la centaine de milliers de soutiens déjà recueillis de la part des Français, celui de 27 grandes entreprises. Sans compter les quelques millions d'euros dépensés, "sur un budget total de 5 milliards d'euros", rappelle la radio.

Retombées économiques : des JO ou de l'Expo, lequel l'emporterait ?

Europe 1, qui indique que le chef de l'Etat n'a pas encore répondu de façon publique à Anne Hidalgo, croit savoir que François Hollande, quitte à choisir, préférerait emporter la candidature des JO en 2024. Pourtant, du strict point de vue des retombées économiques, celles de l'Expo universelle équivaudraient à 24 milliards d'euros, contre 11 milliards avec les Jeux.

Sans compter qu'à courir deux lièvres à la fois, la maire de la capitale mise sur de grands risques de ne rien remporter du tout.

Crédits photos : Visual Press Agency/phototélé

Partager cet article

Pour en savoir plus