Éducation : Les parents d’élèves délégués bientôt indemnisés

Par , publié le
Société
La ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem.

La ministre de l'Éducation vient d'annoncer la mise en place prochaine d'une indemnisation pour les parents d'élèves délégués.

Être parents d’élèves délégués est une intention très louable, mais qu’il ne faut pas prendre à la légère. Entre l’organisation et la participation aux réunions et aux différentes activités induites par cette mission, il est parfois difficile de jongler avec des vies professionnelle et personnelle souvent denses. C’est pour récompenser cet investissement que le ministère de l’Éducation nationale vient d’annoncer qu’une indemnisation allait être mise en place pour les parents délégués.

7,10 euros nets de l’heure pour les parents délégués

C’est la ministre en personne, Najat Vallaud-Belkacem, qui a annoncé la mise en application de cette indemnisation de « participation et de préparation aux réunions » pour les parents délégués. Cette dernière interviendra dans le cadre d’un décret en cours d’élaboration.

Le dispositif ne concernera cependant que les parents élus aux instances départementales, académiques et nationales ce qui représente environ 900 parents en France. Quoi qu’il en soit,  la Fédération des Conseils de Parents d’Élèves (FCPE) et la Fédération des Parents d’Élèves et de l’Enseignement Public (Peep) devraient se réjouir de cette enveloppe de 500 000 euros qui sera allouée à cette indemnisation réclamée de longue date.

Des modules de formation pour les parents élus

Cette indemnisation n’est pas la seule mesure en faveur des parents délégués annoncée par Najat Vallaud-Belkacem. Des modules de formations seront proposés aux 293.000 parents élus sur l’ensemble du territoire afin de leur permettra d’avoir tous les outils en main pour la réussite de leur mission. Une charte de reconnaissance des parents délégués dans les entreprises volontaires est également à l’étude. Elle permettrait par exemple de tenir compte des compétences acquises en tant que parent délégué.

Les fédérations de parents demandent également que les textes qui existent actuellement soient appliqués. Notamment en ce qui concerne l’organisation de réunions comme les conseils de classe à des horaires compatibles avec leur vie professionnelle.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus