Paquet neutre : Carrère d’Encausse et Cymes répondent à Sarkozy

Par , publié le
Télévision Marina Carrère d’Encausse dans "Le Magazine de la santé" du 4 février 2016
Marina Carrère d’Encausse dans "Le Magazine de la santé" du 4 février 2016

Manifestement dérangés par les récents propos tenus par Nicolas Sarkozy sur le paquet neutre, Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes lui ont répondu à leur manière sur le plateau du Magazine de la santé.

Appelé à multiplier les déclarations à l'occasion de la promotion de son livre "La France pour la vie", l'ancien exécutif Nicolas Sarkozy n'est donc pas à l'abri de sorties maladroites et discutables. Mercredi, le leader des Républicains se prononçait en défaveur du paquet neutre de cigarettes, dont l'instauration est prévue pour mai prochain.

“Si nous acceptions le paquet de cigarettes neutre, dans six mois on vous proposera la bouteille de vin neutre, et c’en sera fini de nos appellations, c’en sera fini de nos terroirs, c’en sera fini de la défense de nos savoir-faire. Vous aurez demain des intégristes qui vous demanderaient la bouteille neutre, puis le fromage neutre.”

Le coup de gueule du Magazine de la santé face à "l'irresponsabilité" de Sarkozy sur le paquet neutre

Et si cette intervention peut aujourd'hui être considérée de relativement peu pertinente, c'est parce qu'elle a donné lieu à une cinglante réponse signée de Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes, animateurs du Magazine de la santé sur France 5 et également médecins. À l'ex-chef de l'État, la première a ainsi rappelé à l'antenne "que le tabac tue, que l’alcool ne tue qu’en cas de consommation excessive mais que le fromage ne tue pas”. Et d'ajouter que la culture du tabac ne représente que 200 hectares en France et que les propos de Nicolas Sarkozy ont pu blesser les professionnels de santé, ainsi qualifiés d'"intégristes" alors que défendant "des décisions de santé publique".

Des propos "indignes" pour la ministre de la Santé

Michel Cymes a ensuite tenu un discours de campagne qui pourrait être celui de Nicolas Sarkozy pour sa campagne présidentielle de 2017, en se basant sur ses récentes déclarations sur le paquet neutre et en grossissant le trait. Vendredi matin, la ministre de la Santé Marisol Touraine est également apparue en désaccord avec les propos de l'ancien président de la République, “des petites phrases purement indignes”, en ayant rappelé que le tabac est à l'origine de 80.000 morts chaque année.

Crédits photos : capture d'écran

Partager cet article