Pantin : deux femmes mortellement poignardées, un suspect en garde à vue

Par , publié le
Faits Divers
Illustration. Un véhicule de la police.

Dimanche à Pantin ont été découverts les corps sans vie de deux femmes tuées au moyen d'un ciseau à bois. Un suspect a depuis été identifié et placé en garde à vue.

Le moment exact où le drame s'est produit ne semble pas avoir été établi, mais l'on sait pour l'heure qu'il a été découvert dimanche soir dans la commune de Pantin (Seine-Saint-Denis). Les corps sans vie de deux femmes ont ainsi été retrouvés dans un immeuble du quartier des Courtillières, dans la rue Lamartine.

C'est aux alentours de 18h50 que les secours ont été alertés des faits, et leur intervention certes rapide ne n'avoir pas permis, en fin de compte, de ranimer les deux femmes tuées à l'aide d'un ciseau à bois. Nos confrères du Figaro, qui rapportent l'information, précisent que les victimes habitaient le quartier et étaient même voisines. Leurs âges respectifs n'ont quant à eux pas été communiqués.

Deux femmes tuées au ciseau à bois à Patin

Un représentant du parquet de Bobigny a fait savoir qu'un suspect a rapidement été identifié dans cette affaire. C'est un témoin de la scène "extrêmement choqué" qui aura permis de l'appréhender. L'individu, vraisemblablement un homme dont on ignore lui aussi l'âge, a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire (PJ) de Seine-Saint-Denis.

Un possible acte de folie

Le parquet a ajouté que les éléments actuellement en possession des autorités ne permettent pas de qualifier ce double homicide d'acte terroriste. Aucune piste ne semble écartée pour expliquer le drame, et parmi elles, un geste motivé par la folie.

Outre la motivation du suspect si celle-lui s'avérait le meurtrier des deux femmes, les enquêteurs auront notamment à déterminer si l'individu connaissait les victimes, et si oui, si un contentieux existait entre elles et lui. Enfin, les circonstances précises des décès seront visiblement délivrées au terme d'une possible autopsie à la datation cependant inconnue. En octobre dernier, la commune avait déjà été endeuillée par le meurtre, au couteau et au marteau, d'un adolescent de 16 ans.

Crédits photos : Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus