Panne en Nouvelle-Zélande, des avions cloués au sol

Par , publié le
International Image d'illustration.
Image d'illustration.

Un dysfonctionnement a paralysé l'aéroport de Nouvelle-Zélande empêchant tous les avions de décoller.

Le pays n’avait pas connu une telle mésaventure. La Nouvelle-Zélande s’est vue interdite de vol pendant toute la journée, suite à une défaillance du contrôle aérien. Tous les avions de ligne et les aéronefs civils ont reçu l’ordre de ne pas décoller, ou d’atterrir, provoquant une pagaille et une gigantesque confusion chez les passagers, et même chez des ministres qui devaient se rendre en Australie.

"Il y a eu une défaillance de système radar à 14h48 et nous travaillons pour résoudre le problème en ce moment", déclarait une porte-parole de Airways New Zealand, l'Autorité de gestion du contrôle aérien. "En conséquence, tous les avions sont maintenus au sol. Aucun avion ne peut décoller du territoire national. Les avions déjà en vol ont reçu l'autorisation d'atterrir".

Une heure et demie de panne générale

L’office de gestion du contrôle aérien Airways New Zealand a rapporté que près de 200 vols étaient concernés par cette panne générale. Elle a finalement pris fin après deux heures de maintenance. Les vols ont pu reprendre quelques heures plus tard après que plusieurs inspecteurs aient donné leur feu vert. Près de 2740 vols utilisent chaque jour l’espace aérien de la Nouvelle-Zélande.

L’aéroport de Varsovie piraté pendant cinq heures

Si les usagers néo-zélandais ont connu une mésaventure due à une panne, les polonais eux, ont connu une frayeur beaucoup plus inquiétante, avec la paralysie de l’aéroport de Varsovie, piraté pendant près de cinq heures.  Avec pour conséquence, 1400 passagers qui n’ont pas pu décoller vers leur destination. Selon le porte-parole de l’aéroport Chopin,  une attaque de hackers a été effectuée à l'encontre du système informatique de la compagnie aérienne polonaise LOT-Polish Airlines.

Crédits photos : bibiphoto/shutterstock.com

Partager cet article