Palmarès international des villes étudiantes : Paris perd sa première place

Par , publié le
International
Vue de la ville de Montréal.

Chaque année, le cabinet QS établit le palmarès des meilleures villes étudiantes du monde. Après 5 ans de domination, Paris est évincée par Montréal.

L’agence britannique Quacquarelli Symonds (QS) publie chaque année son classement des villes dans lesquelles étudier est le plus agréable. Dans le palmarès 2017, paru mercredi, Paris perd la première place au profit de Montréal.

Cette année, un nouveau critère a été ajouté, celui de la perception des étudiants. Il semblerait que le Canada jouisse d'une image plus attractive pour les étudiants.

Londres, en 3ème position

Dans l'ordre donc, les 5 premières villes considérées comme les meilleures dans ce domaine par le cabinet sont Montréal, Paris, Londres, Séoul, et Melbourne. Et c'est sans doute le nouveau critère de perception des étudiants (18.000 interrogés dans le monde entier) qui est à l'origine de ce déclassement de Paris.

Mais le critère du pouvoir d'achat explique aussi cette deuxième place. En effet, la capitale française perd en l'espèce 29 places par rapport à l'année précédente. Logements et transports, avec leurs coûts élevés, sont les principaux facteurs de ce mauvais classement.

Et les autres villes en France ?

Le recteur de l'Université de Montréal n'a pas manqué de se délecter de cette première place. Sur le site web, on peut lire : "C’est une excellente nouvelle. Le classement de QS vient non seulement indiquer que le Canada est une destination de choix pour les étudiants internationaux, mais il confirme également ce que nous savions déjà depuis longtemps : au Canada, Montréal est l’endroit où il fait bon étudier".

Retour en France pour constater que quatre autres villes y figurent. Si Lille et Montpellier perdent des places (se classant respectivement aux 97ème et 91ème rangs), Toulous et Lyon en gagnent et grimpent aux 67ème et 35ème places.

Crédits photos : Pixabay.com / CC0 Public Domain

Partager cet article

Pour en savoir plus