Palcohol : la vodka en poudre bientôt en Russie ?

Par , publié le | modifié le
International Palcohol, la vodka en poudre
Palcohol, la vodka en poudre

Lipsmark LLC, une société américaine souhaite distribuer Palcohol en Russi. Un produit qui n'est ni plus ni moins que de la vodka en poudre à destination du marché russe.

Ce n’est un secret pour personne, la vodka est de loin la boisson alcoolisée la plus consommée en Russie. Afin de répondre à une demande toujours aussi constante, les commerçants doivent redoubler de créativité pour se faire une place dans ce marché très concurrentiel. Lipsmark LLC, société américaine spécialisée dans l’alcool semble avoir trouvé un créneau non exploré jusque-là en lançant Palcohol, la première vodka vendue en poudre.

L’entreprise basée en Arizona s’est déjà fait un nom aux Etats-Unis, et espère désormais s’exporter en Russie, où toutes les idées autour de la vodka sont en général bien venues. Une demande a donc été faite auprès des autorités russes en vue d’une commercialisation d’ici 2016.

"Un danger pour la société russe"

Ayant connu quelques problèmes sur ses propres terres, Palcohol se voit également contesté en Russie, où les autorités russes pensent que Palcohol, qui se veut une boisson alcoolisée moins dangereuse que les boissons connues, ne soit que de la poudre aux yeux : "Ce produit est peu connu, c’est de l’alcool en poudre, cela représente un danger pour la société", a lancé Viatcheslav Spirine, le vice-directeur du service russe de régulation du marché de l’alcool, cité par Izvestia.

Palcohol va donc devoir s’armer de patience et très certainement d’arguments pour que ce produit puisse apparaitre en Russie. Mis sur le marché américain en 2014, il est actuellement interdit dans plusieurs Etats.

Palcohol défend son produit

Du côté de Palcohol qui va devoir se battre pour s’installer dans deux pays, son produit se dit "plus sûr que l’alcool liquide", comme l’indique son slogan. "Palcohol a été approuvé le 10 mars 2015 et il est maintenant légal d'être vendu aux États-Unis. Nous travaillerons pour obtentir son installation de production. Cela prendra un certain temps mais avec bon espoir qu’il sera disponible cet été", peut-on lire sur le site.

Partager cet article

Pour en savoir plus