Pakistan : au moins 12 morts dans le déraillement d'un train

Par , publié le
International
Passagers d'un train au départ de Quetta, Pakistan

Mardi dans le sud-ouest du Pakistan, un train a déraillé alors qu'il dévalait un flanc de montagne. On compte pour l'heure au moins 12 morts et une centaine de blessées.

Le drame s'est produit mardi non loin de Quetta, ville située dans le sud-ouest du Pakistan. Un train a déraillé alors qu'il dévalait un flanc de montagne, et des responsables ferroviaires et locaux d'annoncer un bilan provisoire lourd de 12 morts et plus de 100 blessés, dont 26 graves.

Il est ajouté, via nos confrères du Parisien, que le déraillement du train est survenu suite à des freins qui ne répondaient plus. Akbar Hussain Durrani, élu en charge des affaires intérieures de la province, précise quant à lui que "quatre wagons d'un train se dirigeant vers Rawalpindi en provenance de Quetta ont déraillé près de la région d'Abegum, dans le district de Bolan, à 75 km de Quetta".

Déraillement d'un train au Pakistan : au moins 12 morts et une centaine de blessés

M. Durrani a ajouté que "parmi les victimes confirmées jusque là, il y a huit passagers, deux conducteurs du train et deux membres de la police ferroviaire". Quelque 300 passagers se trouvaient à bord du train d'après les services ferroviaires. Faiz Bugti, haut responsable au sein de ces derniers, a confirmé le bilan ainsi que l'accident en lui-même.

L'armée mobilisée dans les opération de recherches et secours

Les opérations de recherches et secours menées sur le terrain ont notamment mobilisé l'armée, laquelle a eu recours à l'outillage lourd pour permettre aux victimes d'être extraites du train. Les accidents ferroviaire sont monnaie courant au Pakistan, le trafic ferroviaire se voyant ainsi dégradé au fil du temps en raison d'une gestion reprochable, de faibles investissements et de la corruption. En juillet dernier, 17 personnes avaient trouvé la mort dans la chute d'un train militaire après que le pont sur lequel celui-ci se trouvait se soit partiellement effondré.

Crédits photos : Asianet-Pakistan / Shutterstock.com

Partager cet article

Pour en savoir plus