Oui, c'est bien la face cachée de la Lune qui passe devant la Terre

Par , publié le
Sciences La face cachée de la Lune devant la Terre.
La face cachée de la Lune devant la Terre.

Aviez-vous déjà vu la Lune de cette manière ? Non, impossible. Un satellite de la NASA montre la face cachée passant devant notre bonne vieille Terre, et c'est très beau.

Au milieu du mois de juillet, le 16 pour être précis, le satellite DSCOVR, stationné en orbite stable à 1,5 million de kilomètres de notre plancher des vaches, surprend la Lune de passage entre la Terre et sa caméra EPIC. Ni une ni deux, une série de photos est prise, et le résultat est fascinant.

Lune devant la Terre : des clichés EPIC


La scène qui devant vos yeux on l'espère ébahis vient de se dérouler en quelques secondes, a en réalité duré 5 heures et il ne se produit que deux fois par an. S'il y a montage (il y aura toujours des sceptiques pour dire à quel point ils sont certains qu'il s'agit là d'un fake), la couleur verte qui affleure sur le côté droit de la Lune provient d'une raison bien simple : la NASA associe 3 photos différentes déclenchées en l'espace de 30 secondes. La Lune, étant en mouvement, donne ce côté mal dégrossi. CQFD.

Ce bon photographe, c'est EPIC (pour Earth Polychromatic Imaging Camera), la caméra embarquée dans DSCOVR.

DSCOVR, satellite à l'oeil aiguisé

Deep Space Climate Observatory, tel est le nom complet de ce satellite. Lancé en février de cette année, il s'est placé à son orbite finale il y a quelques semaines seulement et avait déjà fait parvenir aux ingénieurs au sol une photo historique de la Terre. Sa mission est d'ores et déjà de surveiller l'activité du soleil et ses impacts sur notre planète. En outre, il est en mesure de calculer les flux d'énergie solaire retenus et réémis par la Terre, dans le but de mieux comprendre le réchauffement climatique.

Enfin, ozone et autres rejets nocifs pourront être également calculés précisément. Bref, une sorte d'ange gardien de l'état de santé de notre planète.

Crédits photos : Capture écran Nasa

Partager cet article

Pour en savoir plus