Otis Stacks, notre coup de cœur soul avec Fashion Drunk

Par , publié le
Musique
Otis Stacks

Découvert au Mama Festival, Otis Stacks sort un premier EP entre soul et hip hop. Un projet sonore résolument à l’ancienne qui évoque The Roots, Erykah Badu et The Dilated People.

Otis Stacks est né quand JustMike, producteur danois bien connu, leader du groupe de funk Dafuniks, et Elias Wallace, un auteur-compositeur, chanteur de Pasadena, en Californie se sont retrouvés en studio et ont voulu partager leur amour pour la soul des années 70 et les débuts du hip hop dans un projet à l’ancienne, mais pas du tout rétrograde. Avec Otis Stacks, JustMike et Elias Wallace font œuvre d’artisan. Chaque titre travaillé avec minutie fait vibrer l’auditeur comme le prouvent les premiers extraits de Fashion Drunk et The Game. Pour Fashion Drunk, Otis Stacks a invité le légendaire The Gift of Gab de Blackalicious à les rejoindre. Le résultat se découvre dans un clip en images 3D qui évoque de manière savoureuse les soirées du monde de la mode.

Otis Stacks fait du neuf avec du vieux

Otis Stacks, c'est donc un side-project composé à distance des deux côtés de l'Atlantique, pour le plaisir. L‘utilisation de sons de synthé analogiques et le piano Rhodes confère une texture nostalgique au projet auquel Elias ajoute des paroles réfléchies, attentionnées, émotionnelles. De leur travail naissent des chansons significatives qui explorent les thèmes de la perte, de la douleur dans ce monde, de la musique parfois vide de sens et hédoniste. On découvre le premier EP avec Fashion Drunk. Depuis des pionniers comme A Tribe Called Quest ou The Roots, le hip hop et le jazz s’encanaillent de bon coeur pour nous livrer, généralement, de bons cocktails bien frais. Un mélange des genres qu’on aime écouter au casque en marchant sur les trottoirs interminables des grandes villes. Le premier album d’Otis Stacks se profile pour cet été.

Crédits photos : Otis Stacks

Partager cet article