Ostéoporose : du bénéfice de pratiquer du sport avant la puberté ?

Par , publié le
Santé Des enfants (image d'illustration)
Des enfants (image d'illustration)

Une étude suédoise révèle que la pratique du sport avant la puberté préviendrait un risque d'ostéoporose et ce en augmentant le capital osseux des adolescentes.

La pratique du port est généralement recommandée pour se sentir mieux dans sa peau et adopter une saine hygiène de vie. Et l'on apprend aujourd'hui qu'elle permettrait également de prévenir un risque d'ostéoporose, en augmentant ainsi le capital osseux des adolescentes.

L'ostéoporose est une affection chronique invalidante des os se contractant généralement à partir de 50 ans. 25% des femmes de cette tranche d'âge sont concernées, contre 12% des hommes. Et pour des chercheurs suédois, la pratique d'une activité sportive pendant au moins 3h30 par semaine réduirait ce risque chez les adolescentes.

Pratique du sport avant la puberté : les os des ados y gagnent

Pour parvenir à ces observations, les scientifiques de l’Université de Lund ont suivi 7 ans durant 261 enfants âgés de 6 à 9 ans. L'objet de l'étude, parvenir à estimer l'impact d'une pratique sportive dans le développement des os. Les enfants ont été séparés en deux groupes.

Le premier était invité à s'adonner à une ou plusieurs activité(s) sportive(s) pendant 3h30 par semaine, quand le second ne se livrait qu'à une heure de sport. Et après avoir analysé la masse, la force et la structure du tibia des jeunes sujets, les chercheurs se sont aperçus que s'adonner à la pratique du sport sur une période étendue gonflait le capital osseux des adolescentes.

Pas d'effet chez les garçons

En revanche, ce capital n'a pas augmenté chez les garçons. Cité par nos confrères d'Actu Santé .net, les scientifiques indiquent à ce sujet qu'"avant l’étude, ces garçons étaient habitués à des activités plus denses et plus fréquentes que les filles. Ce surplus d’exercice physique n’a donc pas engendré de modifications osseuses".

Il serait par conséquent recommandé aux jeunes filles n'ayant pas encore atteint la puberté de consentir à de réguliers efforts dans la pratique du sport, dans le but déjà mentionné de se protéger du mieux possible d'une ostéoporose.

Crédits photos : YanLev/shutterstock

Partager cet article